•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Yukon attire de plus en plus les visiteurs étrangers

Un panneau de bois où l'on peut lire « Centre d'information touristique du Yukon ».
Le centre d'information touristique de Whitehorse est au troisième rang pour ce qui est du plus grand nombre de visites dans le territoire. Photo: Radio-Canada / Anaïs Elboujdaïni
Anaïs Elboujdaïni

Le Yukon entame sa saison touristique avec optimisme. Le Territoire s'attend même à une hausse des voyageurs étrangers de 8 % par rapport à l'année dernière. En tête de liste, les Allemands, qui semblent friands du Grand Nord.

Mitga et Sandra, originaires de Stuttgart, en Allemagne, passent quelques semaines de vacances au Yukon. Leur objectif? Éviter les touristes allemands.

Les touristes allemands étaient 10 487 en 2018 à fouler le sol du territoire, ce qui représente le plus grand nombre de visiteurs en dehors du Canada et des États-Unis. Ces derniers totalisaient 365 239.

Deux personnes sont debout devant un véhicule. Mitga et Sandra, de Stuttgart, en Allemagne, souhaitent s'éloigner de la densité urbaine de leur pays natal. Photo : Radio-Canada / Anaïs Elboujdaïni

Pour Sarah Marsh, directrice générale au ministère du Tourisme du Yukon, l’Allemagne est un marché cible pour le territoire, qui y fait de la promotion chaque année.

« Nous bénéficions également d’un vol direct entre Francfort et Whitehorse pendant les mois d’été », dit-elle.

Elle note que de plus en plus d'agences touristiques du territoire offrent des services en allemand.

« Je crois que les Allemands viennent ici pour faire l’expérience de la vie sauvage et de la nature, en plus de découvrir les cultures des Premières Nations », affirme Sarah Marsh.

Une hypothèse que corroborent Mitga et Sandra, qui disent avoir été charmés par leur première visite au Yukon il y a plusieurs années.

« Nous venons d’un endroit peuplé en Allemagne. Ça fait du bien de pouvoir rouler pendant des heures et de voir un paysage à perte de vue », explique Mitga, les yeux pétillants.

Sur le plan des visites de l'étranger, le gouvernement prévoit une baisse du tourisme en provenance de la Chine en raison d' « incertitudes politiques » et d'Angleterre à cause de la baisse de la valeur de la livre britannique.

Le Yukon de plus en plus privilégié

Les responsables du tourisme s’enthousiasment devant l’augmentation des visites, particulièrement celles qui confirment que les gens choisissent le territoire comme destination de choix.

« Nous sommes très heureux de constater que les gens qui décident de passer plusieurs jours au Yukon avaient le territoire comme destination principale », plutôt que de se rendre en Alaska comme destination finale, dit Sarah Marsh.

La ville de Dawson a quant à elle enregistré le plus grand nombre de passages dans son centre d’information pour les visiteurs.

Les données yukonnaises ne sont pas en opposition avec le reste du pays, puisque le Canada n’a jamais accueilli autant de touristes venant de l’étranger qu'en 2018. Au total, 21,13 millions de voyageurs ont foulé le sol du pays.

Grand-Nord

Tourisme