•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Combattre la violence du North End de Winnipeg jusqu’au Belize

Des dizaines de personnes souriantes devant un clocher dans le North End de Winnipeg.
Un rassemblement de Meet me at the Bell Tower. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Un mouvement pour combattre la violence dans les communautés autochtones, lancé dans le North End de Winnipeg, a inspiré des jeunes d'ascendance maya, au Belize, à adopter une pratique similaire.

Meet me at the Bell Tower est un mouvement communautaire qui veut mettre fin à la violence dans le secteur North End, à Winnipeg, organisé par l’organisme Aboriginal Youth Opportunities, tous les vendredis soir, depuis bientôt huit ans.

Le fondateur du mouvement, Michael Champagne, et sa collègue Kakeka Thunder Sky s'apprêtent à partir au Belize, pays d’Amérique centrale, pour s’informer sur la culture locale et observer leur adaptation de Meet me at the Bell Tower .

Nous n’aurions jamais imaginé que nos petites réunions autour du clocher résonneraient aussi loin.

Michael Champagne, fondateur de Meet Me at the Bell Tower

Les jeunes Mayas du Belize ont adopté le nom de Sounding the Conch Shell , qui se traduit en français par « souffler dans la conque , un mollusque dont le coquillage peut-être transformé en instrument de musique. 

M. Champagne explique que, dans la culture maya, la conque est utilisée comme corne pour annoncer un rassemblement, et que le porteur de la conque a des responsabilités et des dons spirituels.

Un jeune homme souriant devant un clocher.Michael Champagne Photo : Sharon Champagne

Je trouve que c’est une image magnifique, ça me rappelle le mégaphone aux rassemblements de Meet me at the Bell Tower , ajoute-t-il.

Avec leur mouvement, les jeunes du Belize veulent arrêter la violence envers mère nature et protéger l’environnement. M. Champagne dit qu’il est important que les jeunes Mayas puissent eux-mêmes décider des questions qui seront discutées lors de leurs rassemblements.

Les jeunes du Belize ont découvert Meet me at the Bell Tower lorsqu’ils étaient à Winnipeg pour des activités organisées par l’Université du Manitoba, l’an dernier.

Nous avons impressionné l’un des jeunes hommes, Roberto, qui s’est immédiatement mis à l’organisation d’un mouvement similaire lorsqu’il est rentré chez lui , se souvient M. Champagne.

Le séjour au Belize de Michael Champagne et de Kakeka Thunder Sky s’étendra du 18 juin au 1er juillet.

Manitoba

Engagement communautaire