•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un mini Jurassic Park pour aider une membre de sa communauté aux prises avec un cancer

Un homme tenant une pancarte sur laquelle il est écrit : « Oui le Nord pour Breanna »

Darren Potvin, un des organisateurs du mini « Jurassic Park » de Kapuskasing, espère que le rassemblement permettra d’aider Breanna Plourde, une jeune femme très impliquée dans la communauté.

Photo : Radio-Canada / Jimmy Chabot

Miguel Lachance
Jimmy Chabot

Des résidents de la petite ville de Kapuskasing, dans le Nord-Est de l’Ontario, ont décidé d’organiser jeudi soir un rassemblement pour regarder le match numéro 6 de la finale de la NBA, dans l’objectif de recueillir des fonds pour Breanna Plourde, la fille du maire, atteinte d’un cancer.

L’un des bénévoles à l’origine de l’initiative, Darren Potvin, explique que la présentation du match des Raptors jeudi soir est un bon prétexte pour se rassembler et venir en aide à la famille Plourde.

Le match de basketball est secondaire , explique M. Potvin. On fait l’événement pour la famille de Breanna Plourde qui est en train de passer un moment difficile dans sa vie.

La communauté veut juste leur dire : “On est avec vous”.

Darren Potvin, résident de Kapuskasing

La famille Plourde est très bien reconnue dans la communauté , ajoute Darren Potvin. Le monde veut s’impliquer pour Breanna.

La jeune femme âgée de 26 ans a travaillé comme gestionnaire de projet pour l’organisme Enfants en santé Kapuskasing et terminait sa dernière année d’études en soins infirmiers lorsqu’elle est tombée malade.

Le rassemblement aura lieu au restaurant-bar Sunshine House.

Le maire de Kapuskasing, Dave Plourde, accompagné de son épouse Christine et de sa fille, Breanna.

Breanna Plourde (à gauche), en compagnie de sa mère Christine et de son père Dave, lors de la soirée où ce dernier a été élu maire de Kapuskasing, le 22 octobre dernier.

Photo : Radio-Canada / Francis Bouchard

L’entrée est gratuite, mais les participants sont invités à faire un don s’ils le désirent.

Mercredi après-midi, une centaine de personnes avaient déjà confirmé leur présence, selon l'organisateur.

J’aimerais avoir de 200 à 300 personnes , confie Darren Potvin, en précisant que c’est un événement organisé à la dernière minute et qu’il a des attentes modestes.

Plusieurs citoyens l’ont par ailleurs approché pour offrir de l’argent, des prix de tirage ou leur aide pendant la soirée.

Engagement communautaire

Société