•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pas de cannabis et plus de policiers au festival de musique country de Cavendish

Des festivaliers.

Le festival de musique de Cavendish Beach, à l'Île-du-Prince-Édouard.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

À l’Île-du-Prince-Édouard, le festival de musique de Cavendish Beach, qui se décrit comme le plus important festival en plein air de musique country en Atlantique, attend plus de 60 000 personnes du 5 au 7 juillet prochain, pour sa première édition depuis la légalisation du cannabis au Canada.

Le comité organisateur du festival promet d’être strict cette année au sujet de la consommation de marijuana à des fins récréatives sur le site de l’événement.

Seul le cannabis à des fins médicales sera autorisé, dit-on. Les festivaliers devront avoir leur ordonnance et leur cannabis dans leur emballage d’origine.

On ne laisse pas entrer l’alcool, alors on ne laissera pas entrer de cannabis , dit Jeff Squires, le président de White Cap Entertainment, l’entreprise qui produit le Cavendish Beach Music Festival.

Foule au Cavendish Beach Music Festival.

Le Cavendish Beach Music Festival en 2018.

Photo : Radio-Canada / CBC / John Robertson

Par ailleurs, la Gendarmerie royale du Canada sera présente 24 heures sur 24 sur le site et autour de celui-ci. Auparavant, les patrouilles étaient interrompues de 4 h à 11 h.

Les appels continuaient d'entrer après les concerts, c'était trop pour le détachement de Cavendish , explique Leanne Butler, du détachement de Queens de la GRC.

La GRC de l'Île-du-Prince-Édouard assure que la décision n'est pas liée à la légalisation récente du cannabis, mais plutôt à la popularité grandissante du festival, qui en sera à sa 11e année.

Enfin, un changement important pour les habitués du festival : on a décidé d’abandonner le port du bracelet pour les spectateurs âgés de 19 ans et plus.

Ceux-ci devront plutôt avoir leurs pièces d’identité sur eux et les présenter afin de pouvoir acheter de l’alcool.

D’après le reportage de Julien Lecacheur

Île-du-Prince-Édouard

Musique country/folk