•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tchernobyl attire les instagrammeurs sur le site de la catastrophe

Deux hommes prennent des photos dans une pièce dévastée.
Des touristes prennent des photos dans la garderie d'un village abandonné à la suite de la catastrophe de Tchernobyl, en Ukraine. Photo: Reuters / Valentyn Ogirenko
Radio-Canada

Le succès de Tchernobyl (Chernobyl), la minisérie événement diffusée par la chaîne HBO, a provoqué un afflux de visiteurs dans la région où est survenue la catastrophe nucléaire en 1986, des touristes qui n’hésitent pas à se prendre en photo sur les lieux de ce drame meurtrier. Mardi, le créateur de la série a donc appelé le public à se comporter de manière respectueuse sur place.

Inspirée de l’explosion nucléaire survenue à la centrale de Tchernobyl au printemps 1986, la série suscite un fort engouement à la fois populaire et critique.

À la suite de la catastrophe, la zone entourant la centrale a été vidée de ses habitants et fermée au public jusqu’en 2011. Le gouvernement ukrainien a alors décidé de la rouvrir partiellement afin d’attirer les touristes, dits de l’extrême, qui sont en quête de sensations fortes.

Des photos inappropriées

De 2011 à 2018, le nombre de visiteurs est passé de 7000 à 72 000 à Tchernobyl. Et le succès de la série, lancée au début du mois de mai, ne fait qu’attiser la curiosité pour cet endroit, bien qu'elle ait été tournée en Lituanie, et non en Ukraine.

Au mois de mai, les agences autorisées à organiser des visites de Tchernobyl ont enregistré une hausse de 40 % des réservations, comparé à mai 2018.

Sur Instagram, les photos de visiteurs, posant parfois dénudés, se sont multipliées.

Des clichés qualifiés d’irrespectueux par certains, les émissions radioactives consécutives à l’accident de Tchernobyl ayant causé la mort d'au moins 4000 personnes, selon les chiffres de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

La réaction du créateur de la série

Le créateur de la série, Craig Mazin, a publié un tweet mardi pour demander aux fans de faire preuve de considération.

Si vous visitez [la zone d’exclusion entourant la centrale nucléaire], s’il vous plaît rappelez-vous qu’une terrible tragédie s’y est déroulée. Comportez-vous avec respect à l’égard de ceux qui ont souffert et qui se sont sacrifiés , a-t-il écrit.

Avec les informations de The Guardian, et Le Parisien

Séries télé

Arts