•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une nouvelle formation payante en soudage-montage offerte au Centre-du-Québec

Des enseignants et leurs étudiants dans un escalier d'école.
La région de l’Érable et le Centre de formation professionnelle André-Morissette de Plessisville unissent leurs forces pour contrer la pénurie de main-d’oeuvre en soudage-montage. Photo: Radio-Canada / Jean-François Dumas
Radio-Canada

Les acteurs économiques de la MRC de l’Érable unissent leurs forces avec le milieu de l’éducation pour contrer la pénurie de travailleurs dans le domaine du soudage-montage.

Le Centre de formation professionnelle André-Morissette de Plessisville s’associe à 17 entreprises du secteur de la fabrication métallique pour proposer une nouvelle avenue : un programme d’alternance travail-études en soudage-montage.

L’initiative permettra notamment aux étudiants d’être payés pour effectuer environ 440 heures de stage dans les entreprises participantes. Une façon de goûter au terrain et de mieux jauger les perspectives d’emplois dans ce secteur, dit-on.

C'est un projet très important. C'est un partenariat avec les étudiants qui vont sortir de chez nous avec plus de compétences. Ça permet aux étudiants de connaître notre entreprise, de savoir comment on travaille, de côtoyer nos employés. C'est une finalité qui est gagnante-gagnante [sic] dans les deux côtés, croit le directeur de l'usine USNR à Plessisville, Yannick Gagnon.

On veut donner à nos entreprises, parce qu'elles nous le redonnent bien. On veut que les jeunes s'inscrivent en formation professionnelle. Il y a un avenir super intéressant, soutient la directrice de la formation professionnelle à la Commission scolaire des Bois-Francs, Isabelle Cantin.

Les étudiants qui choisissent ce programme en soudage-montage pourront gagner environ 7000 $ au cours de leur stage.

Estrie

Éducation