•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Du soutien pour la famille de l'adolescente de Pikangikum happée par un véhicule

Un homme posant devant la caserne de pompiers de Cochrane.
Le chef des pompiers de Cochrane, Richard Vallée, est l’une des nombreuses personnes qui s’efforcent de venir en aide à la famille de la jeune fille tuée tôt mercredi après avoir été frappée par un véhicule. Photo: Radio-Canada / Francis Bouchard
Radio-Canada

Des membres des services d'urgences de Cochrane et de la Police provinciale tentent de réconforter la famille de Kelsey Strang, morte après avoir été frappé par une voiture le long de la route 11

La jeune fille faisait parti du groupe de résidents de la communauté autochtone de Pikangikum, dans le Nord-Ouest de l'Ontario, évacués depuis la semaine dernière en raison de la menace d’un feu de forêt.

Environ 20 membres de sa famille, qui étaient hébergés dans des motels, ont été regroupés à leur demande dans un centre autochtone, explique Richard Vallée, le chef des pompiers de Cochrane.

L'extérieur d'un motel.Le motel Chimo de Cochrane est un des trois établissements qui accueillent des évacués de Pikangikum. Photo : Radio-Canada / Francis Bouchard

M. Vallée explique que les membres des services de protection de Cochrane avaient déjà établis une bonne relation avec la famille depuis leur arrivée dans la municipalité.

Le chef des pompiers ajoute que de l'aide a également été fourni par l'organismes Kunuwanimano Child & Family Services.

De nombreux messages de condoléances

De nombreux chefs autochtones, membres de la communauté de Pikangikum et politiciens ont exprimé leurs sympathies à la suite de la mort de Kelsey Strang.

Cette nouvelle est extrêmement triste , a déclaré la chef de Pikangikum, Amanda Sainnawap.

Cela souligne l’importance de ramener nos gens dans notre communauté le plus tôt possible. Le déplacement s’accompagne d’activités et d’un environnement peu familiers auxquels les membres de notre communauté ne sont peut-être pas habitués.

Amanda Sainnawap, chef de la Première Nation de Pikangikum

Cela me brise le cœur , a publié Dean Angellips, de la Pikangikum Education Authority. L’équipe de ballon-balai de l’école secondaire aura besoin du soutien après avoir perdu leur coéquipière.

Colleen Estes travaille avec l'organisme religieux Living Hope Native Ministries, à Pikangikum.

Elle est elle-même réfugiée à Winnipeg en raison de l'incendie.

Notre communauté dispersée est bouleversée par le choc et le chagrin , s’exclame-t-elle sur Facebook. Prions pour notre chef Amanda, épuisée de tous ces combats, pour le chef adjoint Jonah et pour le conseil de bande.

Des nouvelles dévastatrices de Cochrane, en Ontario, ce matin , a écrit le grand de la Nation Nishnawbe Aski, Alvin Fiddler. Nos pensées vont à sa famille, à la chef Amanda Sainnnawap et à tous les membres de la communauté.

En entrevue, le grand chef adjoint, Derek Fox, abonde dans le même sens.

Je ne peux imaginer ce que ressentent sa famille immédiate et l’ensemble de la communauté. Je suis sans mot , explique-t-il.

Le député provincial de Kiiwetinoong, Sol Mamakwa, a demandé à ses abonnés sur Twitter de prier pour les membres de la communauté en deuil.

Charlie Angus, le député fédéral de Timmins—Baie James, a également partagé ses condoléances.

Retour sur la tragédie

La Police provinciale de l’Ontario a reçu un appel vers 2 h 30 la nuit dernière, indique Stéphanie Bélec, agente de relation aux médias de la Police provinciale de l'Ontario.

Elle confirme qu’un véhicule a frappé l’adolescente alors qu'elle marchait le long de la route.

La route 11 près de Cochrane en Ontario avec pancarte qui indique une fermeture. La route 11 a été fermée pendant plusieurs heures à la suite de l’accident qui a causé la mort de la jeune femme qui marchait en bordure du chemin vers 2 h 30 dans la nuit de mardi à mercredi. Photo : Radio-Canada / Jimmy Chabot

Kelsey Strang est morte sur place.

La Police provinciale de l’Ontario poursuit l’enquête pour déterminer les circonstances de l’accident.

La route 11 a rouvert mercredi matin.

Nord de l'Ontario

Accident de la route