•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Simon Kean contre Dillon Carman : un combat déterminant

Le visage des deux boxeurs face à face.
Le boxeur Simon Kean (à gauche) et son opposant Dillon Carman (à droite), lors de la conférence de presse du 3 avril 2019 Photo: Radio-Canada
Catherine Bouchard

Le boxeur trifluvien Simon Kean joue sa carrière chez les professionnels au Centre Gervais auto, samedi soir, lors du combat qui l'opposera à l'Ontarien Dillon Carman.

C'est le troisième gala de boxe professionnel à la salle de Shawinigan.

Pour écouter l'entrevue à Facteur matinal de Roger Lavergne, un des organisateurs de l'événement : cliquez ici.

Le président des Cataractes de Shawinigan et coorganisateur de l'événement, Roger Lavergne, promet une carte haute en couleur. Elle propose 15 combats, dont 10 professionnels, du jamais-vu au pays, prétend l'organisateur.

C'est tellement significatif ce combat-là pour Simon Kean. L'enjeu est plus qu'important. Il joue sa carrière. S'il ne gagne pas, c'est fini pour lui et c'est la même chose pour son adversaire Dillon Carman. Sinon, ils vont devenir des boxeurs locaux, indique M. Lavergne.

Vincent Thibault et Kim Clavel font aussi partie des boxeurs à surveiller lors de ce gala. Du côté des amateurs, Tamara Thibault, qui représentera le Canada aux prochains Jeux olympiques, affrontera l'athlète olympique Mary Spencer.

Un entraînement public a eu lieu mercredi sur la rue des Forges à Trois-Rivières pour donner un avant-goût de l'événement aux Mauriciens.

Deux boxeurs sur le ring dehorsEntraînement public au centre-ville de Trois-Rivières, en vue du combat de boxe de samedi, à Shawinigan. Photo : Radio-Canada

L'entraînement public, ç'a toujours un aspect particulier, parce que, vraiment, les boxeurs sont déjà dans leur bulle. Quelquefois, il y a des déclarations qui se font, et on voit que c'est un crescendo. La tension commence à monter, souligne le président des Cataractes.

Déjà, 3000 billets ont été vendus pour le gala de boxe de samedi.

Mauricie et Centre du Québec

Boxe