•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De nouvelles compensations pour les rénovictions à Vancouver

Paysage urbain de Vancouver où des immeubles se dressent sur la ligne d'horizon.
Vancouver annonce de nouvelles mesures pour les rénovictions, soit les expulsions de locataires pour cause de rénovation, dans le but d'augmenter le prix du loyer. Photo: Radio-Canada / Alexandre Lamic
Radio-Canada

Le conseil municipal de Vancouver a approuvé une série de mesures supplémentaires qui aideront les locataires expulsés par un propriétaire qui souhaite rénover son logement.

Les modifications visent à aider les locataires à trouver un nouveau logement s'ils sont forcés de déménager ainsi qu’à augmenter l'indemnisation à laquelle ils ont droit.

Les locataires de Vancouver bénéficient maintenant de l'ensemble de protections le plus généreux et le plus complet au Canada, a affirmé le maire, Kennedy Stewart, dans une déclaration écrite mardi.

L'indemnisation que les propriétaires doivent payer a doublé. Une personne vivant dans un logement depuis plus de 20 ans aura donc droit à une compensation équivalant à 12 mois de loyer si elle est déplacée. Quelqu'un qui loue un logement depuis un à cinq ans a maintenant droit à quatre mois de loyer.

Les personnes âgées, les personnes handicapées et les résidents à faible revenu auront droit à un soutien financier supplémentaire.

Les nouvelles règles exigent également plus de communications entre les propriétaires et les locataires, ainsi qu'une surveillance accrue du personnel de la Ville.

Colombie-Britannique et Yukon

Immobilier