•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le personnel de la Ville recommande de dire adieu aux cygnes royaux d'Ottawa

Deux cygnes sur un lac.

Le cygne compte parmi les espèces d'animaux monogames.

Photo : iStock

Radio-Canada

Il est temps pour les cygnes royaux de se trouver un nouvel environnement, car ils n'ont nulle part où passer l'hiver à Ottawa, selon un rapport rédigé par des employés municipaux.

Un rapport du personnel qui sera étudié à la réunion du 20 juin par le Comité des services communautaires et de protection de la Ville d'Ottawa recommande que les cygnes soient relogés en permanence dans leur résidence d'hiver, le Parc Safari.

Les cygnes royaux sont les descendants des six cygnes que la reine Elizabeth a donnés à la Ville pour le centenaire du Canada, en 1967, à l'exception d'un descendant de cygnes noirs australiens qui ont été acquis lors d'un échange avec le Zoo de Montréal.

Pendant cinq décennies, les cygnes ont parcouru la rivière Rideau. Cependant, leur nombre a diminué à mesure que les cygnes vieillissaient et que les prédateurs prenaient leurs œufs, selon ce qu’indique le rapport.

Le rapport précise qu'il ne reste que 4 cygnes et qu'il en faut au moins 20 pour qu'un groupe soit viable.

Selon le personnel de la Ville, la principale raison de donner les cygnes est d'éviter le stress du transport aller-retour et qu’ils vont bénéficier d’une surveillance constante au Parc Safari.

L'arrangement avec le Parc Safari a été conclu en 2015 après que la Ville eut jugé nécessaire de trouver un foyer temporaire pour les cygnes. Les opposants avaient surnommé la Ville de « Swantanomo Bay », en raison de l'exiguïté de ses locaux.

Selon le personnel, la Ville économisera 600 000 $ en ne construisant pas de nouvelles installations pour les cygnes.

Insulte suprême à la reine

Clarence Dungey, qui a plaidé pour que la Ville s'occupe des cygnes par le passé, dit qu'il a l'intention de se prononcer en faveur du maintien du groupe de cygnes par la Ville lorsque le rapport sera présenté.

Je pense que c'est une insulte suprême à la reine, qui a fait don des cygnes à la capitale du Canada pour qu'ensuite la Ville entame des démarches afin de les donner, a déclaré Dungey.

Ce que ça me dit, c'est qu'on a promis à la reine qu'on s'en occuperait, mais maintenant on ne s'en occupe plus!

Clarence Dungey

Le maire Jim Watson a un jour plaisanté, le matin du poisson d'avril, à Ottawa, en disant que la Ville allait offrir les cygnes au duc et à la duchesse de Cambridge pour leur mariage.

M. Watson appuie la recommandation du personnel. Selon son porte-parole, qui a déclaré que le maire s'est inquiété du bien-être des cygnes après que plusieurs d'entre eux furent attaqués et tués par des animaux l'année dernière.

Avec les informations de Matthew Kupfer

Ottawa-Gatineau

Politique municipale