•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Résidents et commerçants de la 1re Avenue inquiets de « l'effet tramway »

Le reportage de Guylaine Bussière Photo: Radio-Canada / Sebastien Vachon
Radio-Canada

Des résidents de la 1re Avenue sont inquiets de l'effet qu'aura le tramway sur leurs propriétés et sur les commerces.

Ces inquiétudes ont grandi au fur à mesure que des représentants de la Ville de Québec, du Réseau de transport de la Capitale (RTC) et du bureau de projet du réseau de transport structurant présentaient les détails de la portion du trajet du secteur est, qui s'étend de Charlesbourg au centre-ville de Québec, devant 300 personnes, mardi soir.

Une dizaine de stations sont prévues sur la portion du parcours. Dans la majorité des cas, le tramway circulera au centre de la chaussée.

Avant-après de maquettes d'urbanisme.Une station de tramway sera notamment construite au coin de la 47e rue et de la 1re Avenue. Photo : Ville de Québec

Toutefois, le tramway circulera en bordure de la chaussée dans certains secteurs de Limoilou et de Saint-Roch.

Le tramway passera notamment d'un côté de la 1re Avenue. Cette artère majeure deviendra ainsi à sens unique pour les voitures à partir de la 18e Rue en direction du centre-ville.

Le pôle d'échanges Saint-RochLe pôle d'échanges Saint-Roch Photo : Ville de Québec

Inquiétudes

Des résidents de la 1re Avenue s’inquiètent donc de l’impact qu’aura la construction du tramway en bordure de la chaussée, alors que les escaliers de leurs propriétés empiètent sur le trottoir.

« C'est un secteur qui est extrêmement étroit, souligne Andrée Careau, résidente de la 1re Avenue. Elle n'a même pas 10 mètres de largeur. Donc, j'ai beaucoup de mal à imaginer comment ça peut être possible. Ça exproprie une partie de nos terrains, qui sont déjà quasi-inexistants ».

Le président du RTC, Rémy Normand, précise qu’il y aura des acquisitions de terrains ou de parties de terrains de gré à gré et que les mesures d'expropriation seront exceptionnelles.

On veut s’asseoir avec les citoyens concernés et discuter avec eux, dit-il. Le ton est bon et les échanges sont courtois ce soir.

Selon les plans, il y aurait une station de tramway au jardin Jean-Paul-L'Allier.Selon les plans, il y aurait une station de tramway au jardin Jean-Paul-L'Allier. Photo : Ville de Québec

Compensations?

Certains commerçants se demandent pour leur part s'ils auront des compensations financières, car ils craignent des pertes de revenu.

« Il n'y aura plus de circulation dans les deux sens. Il n'y aura plus de stationnement. Alors, pour un commerce, ce sont des pertes extrêmement importantes. Nous ne sommes pas rassurés. Nous savons que vous pensez à des choses, mais il faut absolument penser à des compensations pendant la durée des travaux. Ça ne se peut pas que le commerce continue à fonctionner », déplore Denise Tousignant, propriétaire d'Alimentex, sur la 1re Avenue.

Séance d’information concernant le futur tramway, Hôtel PUR, QuébecSéance d’information concernant le futur tramway, Hôtel PUR, Québec Photo : Radio-Canada / Daniel Coulombe

Quoi qu'il en soit, l'appel d’offres pour le choix du consortium qui fera la conception, les essais et la mise en service du tramway sera lancé en juin 2020. Le choix de cette firme sera dévoilé à l'été 2021.

Deux autres rencontres d’information sont prévues pour les 13 et 18 juin prochain.

Avec les informations de Guylaine Bussière

Québec

Politique municipale