•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ottawa jette les bases d'une « nouvelle économie »

La façade de l'entreprise d'économie sociale Témabex

Selon un stratège libéral, l’économie sociale permet de combler l’écart entre la philanthropie et le capitalisme actuel.

Photo : Radio-Canada / Piel Côté

Philippe-Vincent Foisy

Le gouvernement Trudeau a annoncé mercredi les premières étapes de sa stratégie de financement des organismes à vocation sociale, une stratégie de plus de 750 millions de dollars, selon ce qu'a appris Radio-Canada.

Le ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social, Jean-Yves Duclos, était à Montréal, mercredi midi, pour expliquer que son gouvernement souhaite que les entreprises à vocation sociale jouent un rôle plus important au sein de l’économie canadienne.

Il veut mettre de l’avant une mesure annoncée dans la mise à jour économique de l’automne dernier, mais qui est relativement passée inaperçue.

Le gouvernement avait alors promis la création d’un Fonds de finance sociale de 755 millions de dollars sur 10 ans. L’objectif d’Ottawa : que le fonds génère jusqu’à deux milliards de dollars en retombées économiques et contribue à créer jusqu’à 100 000 emplois au cours de la prochaine décennie.

« Investir dans l’économie sociale permet de réduire les inégalités, ce qui est un des plus grands enjeux de notre époque, soutient un stratège libéral. L’économie sociale est un remède contre le populisme et la frustration qui prend de l’ampleur à l’échelle de la planète. »

Selon ce stratège, l’économie sociale permet de combler l’écart entre la philanthropie et le capitalisme actuel.

Qu'est-ce qu'une entreprise à vocation sociale?

Il s’agit selon le gouvernement d’une entreprise, à but lucratif ou non lucratif, qui poursuit une mission sociale, culturelle ou environnementale par la vente de biens et de services, qui redirige la majorité de ses bénéfices nets vers sa mission, et dont la distribution aux actionnaires et aux propriétaires est limitée.

Selon l'Institut de la statistique, il y a plus de 11 000 entreprises d'économie sociale au Québec, qui génèrent près de 50 milliards de dollars en chiffres d'affaires.

50 millions de dollars

L’annonce de mercredi n’était toutefois qu’une première étape.

Le ministre Duclos a révélé qui sont les 17 bénéficiaires d’une enveloppe de 50 millions de dollars supplémentaires qui permettra au cours des prochaines années d’aider les organismes canadiens à se préparer à soumettre des propositions au fonds de 755 millions de dollars.

Le lancement du fonds est prévu en 2020.

Liste des bénéficiaires

Association nationale des sociétés autochtones de financement
Fondations communautaires du Canada
Chantier de l’économie sociale
Fondation canadienne des femmes

Réseau canadien de développement économique communautaire
McConnell Social Research and Development
Carleton Centre for Community Innovation
Centre pour l’innovation sociale
New Market Funds
The Waterloo Institute for Social Innovation and Resilience
Imagine Canada
Démarrage Canada
Sauder Social Innovation Academy

Partenaires philanthropiques LIFT
McConnell Innoweave
Projet d’écosystème de l’entreprise sociale
Social Venture Exchange

Pour mieux comprendre ce qu’est l’économie sociale, écoutez cet épisode spécial de RDI économie.

Philippe-Vincent Foisy est animateur de La mêlée politique

Politique fédérale

Politique