•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les taux de cotisation au Régime québécois d'assurance parentale (RQAP) baisseront de 6 %

Les pères sont plus nombreux à prendre un congé de paternité depuis l'arrivée du Régime québécois d'assurance parentale.

Les pères sont plus nombreux à prendre un congé de paternité depuis l'arrivée du Régime québécois d'assurance parentale.

Photo : iStock

La Presse canadienne

Les taux de cotisation au Régime québécois d'assurance parentale (RQAP) diminueront de 6 % dès 2020 en raison de la « saine gestion du fonds ».

Le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale, Jean Boulet, en a fait l'annonce mardi.

Malgré la diminution de la contribution des travailleurs québécois et des employeurs, le fonds engrangera des surplus de 125 millions de dollars par année, selon les projections du Rapport actuariel du RQAP.

Cette mesure permettra aux Québécois et aux employeurs d'économiser 141 millions de dollars, se réjouit le gouvernement.

Les Québécois salariés, qui verront leur taux de cotisation passer à 0,494 %, épargneront à eux seuls 56 millions de dollars. Pour les employeurs, leur taux baissera à 0,692 %, assurant des économies de 79 millions de dollars.

Quant aux travailleurs autonomes, leur taux diminuera à 0,878 %, et ils auront 6 millions de dollars de plus en poche.

Selon M. Boulet, cette baisse des taux de cotisation est la plus importante depuis la création du RQAP, en 2006.

Le ministre Boulet a par ailleurs annoncé qu'il prévoit présenter prochainement des mesures visant à améliorer le régime « pour répondre encore plus efficacement aux besoins des parents et à l'évolution constante du marché du travail ».

Le Régime québécois d'assurance parentale avait été instauré sous l'ancien gouvernement de Jean Charest, en 2006. Il vise à soutenir les parents qui prennent un congé parental ou un congé d'adoption. Il remplace les prestations d'assurance-emploi que versait autrefois le gouvernement fédéral.

Selon le gouvernement, environ 1,6 million de parents ont reçu 22 milliards de dollars de ce fonds, depuis sa création.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Politique provinciale

Économie