•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le nouveau plan de réaménagement du parc des Cèdres à Gatineau fait des heureux et des déçus

Un plan montrant la revitalisation d'une marina.
Un des plans du projet de réaménagement du parc des Cèdres. Photo: Ville de Gatineau
Radio-Canada

Les réactions des résidents sont mitigées à la suite de la mise à jour de la Ville de Gatineau du plan directeur d'aménagement et de design du parc des Cèdres, dans le district d'Aylmer, mardi. Le projet est évalué à 22,5 millions de dollars.

Stéphane Poirier-Defoy, porte-parole d'un regroupement d’associations communautaires d’Aylmer et président du Centre de voile Grande-Rivière, regrette que le plan développé par la Ville en 2018 soit encore le même maintenant, et que le plan alternatif du regroupement n'ait pas été retenu.

Bien qu'il souligne l'initiative de la Ville de Gatineau pour revitaliser le site, il croit que les améliorations pour les infrastructures proposées par la Municipalité risquent de mettre à mal les éléments naturels du site, la quiétude des résidents du quartier et la sécurité de tout un chacun.

On ne comprend pas comment ça se fait qu'ils peuvent aller de l'avant avec ce plan-là, qui semble ne pas faire l'unanimité du tout parmi les usagers.

Stéphane Poirier-Defoy, porte-parole du regroupement et président du Centre de voile Grande-Rivière

Privilégier les activités

Il y a beaucoup d'éléments qui ne nous semblent pas cohérents là dedans. C'est surtout au niveau de la route qui va venir séparer le parc en deux , lance d'emblée M. Poirier-Defoy.

En été, les Gatinois qui voudraient mettre leur bateau à l'eau n'auront pas de place pour stationner leur voiture et leur remorque , selon lui. En hiver, les gens vont devoir traverser la rue principale pour aller sur l'anneau de glace de l'autre côté de la rue .

M. Poirier-Defoy craint aussi que cette revitalisation entrave le bon fonctionnement de son association.

On a des travaux qui sont presque des travaux de gros usages avec des appareils mécaniques qui doivent traverser la rue principale pour se rendre dans notre enclos à sec. Donc, on craint pour la sécurité des gens qui vont être sur les lieux , détaille-t-il.

Son regroupement d'associations aimerait que la Ville privilégie les infrastructures sur place et que les 13 millions de dollars prévus pour déplacer la route soient plutôt utilisés pour développer une pléiade d'activités sur le site .

Bien que déçu, M. Poirier-Defoy se dit prêt à collaborer encore avec la Ville de Gatineau. Notre souhait le plus grand est de collaborer avec la Ville, mais qu'ils nous écoutent un petit peu plus conclut-il.

Des avis contraires

Jean-François Lacombe, président de l’Association de quartier des amis de la marina, ne partage pas cet avis.

On est très content que la Ville ait décidé de revenir sur son plan initial et d’écouter les revendications des résidents de quartier afin de respecter la quiétude, la configuration des rues du quartier qui sont très étroites et surtout la sécurité , réagit-il.

On est arrivés à un genre de compromis qui répond à pas mal toutes les revendications principales des associations.

Jean-François Lacombe, président de l’Association de quartier des amis de la marina

M. Lacombe espère que le projet de réaménagement du parc des Cèdres ira de l'avant, afin qu'il puisse profiter du site réaménagé.

Le plan de la Ville

Pour sa part, la conseillère municipale du district du Plateau, Audrey Bureau, indique que : c'était impossible de satisfaire tout le monde .

Les attentes étaient très élevées pour le parc des Cèdres, parce que [...] les usages qui se sont au fil des ans étaient multiples , poursuit-elle. Donc, il y avait un défi de concilier tout ça.

La conseillère dit avoir bon espoir que le plan déposé mardi soit dans le meilleur intérêt des citoyens de la Ville de Gatineau .

Points principaux de la mise à jour du plan directeur d'aménagement

Les travaux d'aménagement suivants seront effectués dans le secteur du port de plaisance et du pôle d'accueil :

  • Un nouveau lien véhiculaire et piétonnier sera aménagé.
  • Un nouveau tracé sera proposé pour le transport actif.
  • La promenade riveraine sera revue et améliorée.
  • L'aire de stationnement sera réorganisée et des espaces seront ajoutés à proximité de la rampe de mise à l'eau.
  • Un parcours santé pour adultes sera construit.
  • Un sentier glacé sera créé pour le plaisir des patineurs hivernaux.
  • Un nouveau pavillon est présentement en construction.

Dans le secteur de la plage, les nouveautés suivantes seront mises de l'avant :

  • Un amphithéâtre naturel ainsi qu'une aire de glisse et de promenade seront aménagés.
  • Le nouveau tracé pour le transport actif y sera prolongé.
  • Des liens piétonniers donnant accès aux rues Arthur-Croteau et Raoul-Roy seront construits.
  • Une rampe d'accès à l'eau pour les embarcations légères sera ajoutée.
  • Le terrain de balle et la structure de jeux pour enfants seront maintenus.


Source : Ville de Gatineau

Le budget préliminaire pour la réalisation du plan mis à jour est évalué à 22,5 millions de dollars. Ce rapport sera déposé lors de la séance du conseil municipal du 2 juillet prochain.

Avec les informations de Nathalie Tremblay et de Pascale Langlois

Ottawa-Gatineau

Politique municipale