•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une préposée pour 88 résidents dans une résidence pour aînés de Drummondville

Extérieur de la Résidence 600 Bousquet de Drummondville

Une préposée aux bénéficiaires s'est retrouvée seule avec 88 résidents à la Résidence 600 Bousquet de Drummondville vendredi dernier, selon un proche d'un résident.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Une préposée aux bénéficiaires s'est retrouvée seule avec 88 personnes âgées à la Résidence 600 Bousquet de Drummondville vendredi dernier, selon un proche d'un résident. Ce dernier a de vives inquiétudes pour la santé et la sécurité des aînés qui y demeurent.

Sous le couvert de l’anonymat, le proche d'un résident tient à partager et dénoncer la situation dont il a été témoin la semaine dernière. Il ne veut pas être identifié par peur de représailles.

[La préposée] m'a dit: "Je ne peux pas faire les toilettes partielles, je suis seule pour 88 résidents, donc je donne les médicaments seulement. Je ne peux pas en faire plus" , raconte-t-il.

Selon le proche du résident, il ne s'agit pas d'un événement isolé et il soutient ne pas être le seul à décrier la situation. D'ailleurs, des policiers ont été invités par d'autres proches de résidents à venir constater la situation vendredi soir dernier.

Quand je suis arrivée à la résidence, je ne savais pas qu'il y avait eu d'autres plaintes et j'ai vu arriver deux policières. Elles ont dit que ce n'était pas correct ce qui se passe ici , poursuit-il.

Ce proche invite la ministre de la Santé, Danielle McCann, à porter une attention particulière aux résidences privées de la taille de la Résidence 600 Bousquet de Drummondville.

Qu'elle n'aille pas seulement voir les grosses résidences, mais aussi les plus petites d'environ 100 personnes. Elles aussi ont besoin d'aide! , lance-t-il.

Le syndicat des préposées aux bénéficiaires confirme les faits

Le syndicat, qui représente les préposés aux bénéficiaires du complexe privé, a interpellé l'employeur et a mis le CIUSSS-MCQ au fait du dossier.

La jeune fille était très inquiète et je sais effectivement que les policiers sont intervenus afin de savoir si tout se passait bien là-bas.

Lynda Michaud, conseillère syndicale, Syndicat québécois des employées et employés de services 298 (FTQ)

Malgré le dévouement des employés en place, les services essentiels ne sont actuellement pas toujours offerts aux résidents en raison du manque d'employés , affirme Lynda Michaud.

Malgré l'insistance de Radio-Canada Estrie, personne à la résidence privée n'a voulu nous accorder d'entrevue. Le CIUSSS-MCQ affirme que la résidence est certifiée et que le dossier sera analysé afin d'assurer la santé et la sécurité de ses résidents.

Avec les informations de Jean-François Dumas

Estrie

Société