•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le rapatriement des évacués de Pikangikum s’étendra sur une semaine

Des personnes sont rassemblées dans un édifice et attendent.

Des membres de la Première Nation de Pikangikum lors de leur arrivée à Kapuskasing.

Photo : Photo fournie par Guylain Barril

Francis Bouchard

Il faudra près d’une semaine pour ramener chez eux les membres de la Première Nation de Pikangikum qui avaient été évacués en raison d’un incendie de forêt qui menaçait leur village, dans le Nord-Ouest ontarien.

Les premiers des quelque 3 000 résidents à rentrer à la maison sont ceux qui étaient hébergés au Manitoba.

L'incendie de forêt Red Lake 14 est contenu depuis dimanche.

Ils seront suivis dans les prochains jours par ceux qui se trouvent dans les communautés nord-ontariennes comme Timmins, Kapuskasing, Cochrane, Hearst et Thunder Bay.

Le coordonnateur des mesures d'urgence à Kapuskasing, Pat Kennedy, dit que les membres de la Première Nation sont soulagés et ont hâte de retourner à la maison.

Tu vois que la pesanteur sur leurs épaules vient de s’enlever parce que tu n'as plus ce stress-là de ne pas savoir qu'est-ce qui va arriver, s’ils auront un chez-nous. Le feu était assez près.

Pat Kennedy, coordonnateur des mesures d'urgence à Kapuskasing

La Ville de Kapuskasing héberge présentement près de 500 évacués dans des hôtels.

Pendant quelques jours au début du mois, plus de 700 évacués se trouvaient dans la communauté, dont plusieurs ont dû dormir sur des lits temporaires de la Croix-Rouge aménagés au club de curling.

Les personnes qui s’y trouvaient ont depuis été transférées dans des hôtels de Hearst et de Cochrane.

Selon M. Kennedy, les évacués de Kapuskasing seront parmi les derniers à retourner à la maison. On prévoit que les vols de retour auront lieu au cours de la fin de semaine.

Pendant leur séjour à Kapuskasing, les évacués ont eu droit à des activités comme des jeux et du bricolage pour enfants, des films au cinéma local, de la natation et des quilles.

Nord de l'Ontario

Feux de forêt