•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des autocollants antitaxe carbone sur les pompes en Ontario à la fin de l'été?

Un piston dans une station-service.

Le gouvernement progressiste-conservateur de l'Ontario a déposé son projet de règlement qui obligerait, dès la fin du mois d'août, les stations-service à apposer un autocollant dénonçant la taxe carbone d'Ottawa

Photo : La Presse canadienne / Jonathan Hayward

La Presse canadienne

Le gouvernement de Doug Ford en Ontario a déposé son projet de règlement qui obligerait, dès la fin du mois d'août, les stations-service à apposer un autocollant dénonçant la « taxe carbone » d'Ottawa.

Cette disposition, enfouie dans le budget déposé en avril, prévoit des amendes pouvant aller jusqu'à 10 000 $ par jour pour les exploitants de stations-service qui ne se conformeraient pas aux exigences du gouvernement ontarien.

Le projet de règlement précise maintenant la manière dont les autocollants doivent être affichés sur les pompes : les stations-service devraient afficher un nombre égal d'autocollants en français et en anglais, qui devraient être apposés à l'endroit, bien en vue, dans les deux tiers supérieurs du côté de la pompe faisant face aux conducteurs.

Photo d'un autocollant bleu, rouge et blanc qui montre l'augmentation du prix de l'essence lié à la taxe carbone.

Le gouvernement ontarien veut forcer les stations-service de la province à apposer sur leurs pompes cet autocollant contre la taxe carbone fédérale.

Photo : Radio-Canada / Philippe de Montigny

Le projet de règlement, qui reçoit les commentaires jusqu'au 9 juillet, indique que le gouvernement élabore également des plans d'application, qui pourraient inclure une campagne de sensibilisation, des avertissements écrits, des ordonnances de conformité et des accusations non spécifiées.

La Chambre de commerce de l'Ontario a déjà indiqué que ses membres étaient préoccupés par le caractère politique des autocollants et qu'ils considéraient l'obligation de les afficher comme une violation de leurs droits et libertés.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Toronto

Politique provinciale