•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des produits hygiéniques gratuits dans les bibliothèques d’Halifax

Des paquets de serviettes hygiéniques Always et des Tampax dans un magasin.

Ces produits sont désormais disponibles gratuitement dans les bibliothèques publiques d'Halifax.

Photo : Reuters / Stefan Wermuth

Radio-Canada

Les 14 bibliothèques publiques de la ville d’Halifax suivent un mouvement qui prend de l’ampleur, depuis le début de l’année. Elles distribueront tampons et serviettes hygiéniques gratuitement dans leurs salles de bain.

Selon la gérante de la bibliothèque centrale, Sharon Haley-Mancini, cette décision a été prise parce que plusieurs femmes approchaient régulièrement des membres du personnel ou d’autres personnes fréquentant les bibliothèques pour tenter d’obtenir ces produits.

Nous voulions nous attaquer à ce problème et le faire en respectant la dignité de ces personnes, affirme Mme Haley-Mancini. C’est gênant de devoir demander un tel produit [à un étranger].

Les produits hygiéniques seront payés à même le budget d’exploitation des bibliothèques, précise-t-elle.

Une militante anti-pauvreté, Jodi Brown, affirme qu’elle était aux anges en apprenant la nouvelle.

C’est réconfortant de savoir que les femmes qui ont leurs règles n’auront pas à s’inquiéter, dit-elle. Elles n’auront pas à subir de l’embarras. Elles auront juste à aller aux toilettes et les produits seront là.

La militante anti-pauvreté Jodi Brown en entrevue dans sa cuisine.

La militante anti-pauvreté Jodi Brown affirme que la gratuité des serviettes hygiéniques est aussi essentielles que celle du savon et du papier de toilette, dans les toilettes publiques.

Photo : CBC

Mme Brown milite depuis 2015 pour des produits hygiéniques gratuits. Cette année-là, elle a commencé à recevoir des prestations d’aide sociale et avec le peu d’argent qu’elle recevait, elle pouvait difficilement se payer des tampons et des serviettes.

Elle souhaite qu’un jour, ces produits soient gratuits dans toutes les salles de bains publiques et sur tous les lieux de travail en Nouvelle-Écosse.

C’est essentiel, comme du savon et du papier de toilette

Jodi Brown, militante anti-pauvreté

Un mouvement qui prend de l'ampleur

Une députée progressiste-conservatrice de la Nouvelle-Écosse, Karla MacFarlane, a déposé, plus tôt cette année, un projet de loi privé qui assurerait aux assistés sociaux des produits hygiéniques gratuits.

Le gouvernement fédéral souhaite aussi donner l’exemple. Le mois dernier, il a déposé une proposition selon laquelle tous les employeurs soumis à une réglementation du fédéral seraient tenus d’offrir ces produits gratuitement à leurs employés, au même titre que les autres produits hygiéniques de base comme le savon.

L’Université Mount Saint Vincent d’Halifax a été à l'avant-garde de ce mouvement : elle distribue serviettes et tampons gratuitement à ses étudiantes depuis l’année dernière.

Nouvelle-Écosse

Pauvreté