•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La pêche au bar rayé permise dans les rivières dès le 15 juin

Un bar rayé nageant sous l'eau.

Un bar rayé

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La pêche au bar rayé sera permise dans les rivières qui se jettent dans le fleuve Saint-Laurent du 15 juin au 31 octobre.

Les prises seront limitées à trois par jour par pêcheur. Le poisson devra mesurer de 50 à 65 centimètres.

Les pêcheurs sportifs devront cependant respecter les règles en vigueur sur chaque cours d'eau.

Par exemple, sur une rivière à saumon, il faudra avoir le permis de pêche au saumon avec le droit d'accès émis par le gestionnaire de la rivière. Un pêcheur aura le choix de pêcher un saumon ou un bar rayé à sa guise. Sur une rivière libre de droits, le permis de pêche sportive émis par le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs est nécessaire. Pour ce qui est de la pêche directement dans le fleuve, il n'y a pas de permis à obtenir.

Plus tôt cette année, le Ministère a annoncé qu’il sera permis de conserver les bars rayés pêchés dans la plupart des rivières qui se déversent dans le Saint-Laurent, à l'est d'une ligne reliant Forestville à Rimouski.

Carte géographique de l'est du Québec.

La pêche au bar rayé sera permise dans la zone 21 à l’est de Forestville et Rimouski.

Photo : Gouvernement du Québec

Il existe deux populations de bar rayé au Québec, celle qui fréquente le golfe Saint-Laurent et celle du fleuve.

Dans le fleuve, le bar rayé est protégé par la Loi sur les espèces en péril du Canada, c’est pour cette raison qu’il est interdit de la pêcher ailleurs que dans la zone permise.

Dans le golfe Saint-Laurent, la situation est toute autre. La population du bar rayé y est plus importante, même si elle a diminué un peu.

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Chasse et pêche