•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

450 nouveaux emplois dans le monde des jeux vidéo à Montréal

L’entreprise danoise triplera les effectifs de son studio de Pointe-Saint-Charles. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Unity Technologies, qui compte 30 studios dans le monde et 3000 employés, veut faire de Montréal le deuxième bureau en importance du groupe. L’entreprise danoise triplera les effectifs de son studio de Pointe-Saint-Charles, qui passeront d'ici trois ans de 200 à 650 employés.

Depuis son installation à Montréal en 2011, l'entreprise danoise a doublé ses effectifs chaque année. « Unity évolue, elle veut investir à Montréal parce qu'il y a énormément de talents ici et les coûts sont fantastiques , explique André Gauthier, directeur du développement et chef du studio à Montréal.

Le fait que Unity ait choisi la métropole pour l'inauguration de son deuxième laboratoire – après celui de San Francisco – fait la fierté des gens d'affaires et des politiciens, qui ont fait front commun pour attirer les investissements étrangers

« On va aller chercher des emplois pas seulement dans le jeu vidéo, dans les technologies du jeu vidéo, mais aussi des emplois dans le domaine de l'intelligence artificielle, dans le domaine du Cloud, donc, des infrastructures réseau », explique André Gauthier.

Le gouvernement fédéral a octroyé 350 000 $ à Montréal International pour l'aider dans ses démarches à l'étranger.

Il y avait une vision et, peu à peu, les gouvernements on a soutenu cette vision-là et là, on voit les résultats , indique Mélanie Joly, la ministre fédérale du Tourisme.

Mitch Garber, président du C. A. d’Investir au Canada,  estime pour sa part qu’il y a « une compétition féroce pour l'investissement de l'étranger au Canada ».

Il y a beaucoup de villes ou de pays qui aimeraient avoir le bureau de Unity comme le deuxième bureau plus important de Unity au monde.

Mitch Garber, président du C. A. Investir au Canada

Le ministre québécois de l’Économie et de l’Innovation, Pierre Fitzgibbon,  y voit une preuve de  « l’attraction de Montréal comme centre international ».

Hubert Bolduc, président-directeur général de Montréal International, abonde dans le même sens et y voit surtout le signe de la bonne santé économique de la ville.

Selon les analystes de Montréal International, en 2018, la métropole a connu la plus forte croissance économique de toutes les villes canadiennes.

D'après le reportage de Maxime Bertrand

Grand Montréal

Innovation technologique