•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le réaménagement urbain du projet du futur Guertin pourrait coûter plus cher que prévu

Un édifice de plusieurs étages rectangulaire dont la facade est complètement vitrée.

La maquette du futur amphithéâtre des Olympiques de Gatineau (archives).

Photo : Ville de Gatineau

Radio-Canada

Le réaménagement urbain qui doit accompagner le projet du futur aréna Guertin à Gatineau pourrait coûter plus cher que prévu. Une proposition sera déposée mardi au conseil municipal pour faire un nouvel emprunt destiné à « mettre en valeur les infrastructures déjà présentes ».

Si la proposition est acceptée par les élus, un montant de 4,5 millions de dollars viendra s'ajouter à la facture totale du projet Guertin, passant de 104 à 109 millions de dollars.

Il s'agit d'une occasion de prolonger, d’accroître les investissements qui sont faits pour les points d'entrée de la place de la Cité, souligne le conseiller du district du Versant, Daniel Champagne. Ce dernier a ajouté que les boulevards du Carrefour et de la Gappe pourraient recevoir des modifications en ce sens.

Pour nous, c'est fondamental et important. On ne peut pas aménager de façon importante comme on le fait actuellement, sans saisir l’occasion d'aménager autour de ces aménagements.

Daniel Champagne, conseiller municipal

Un emprunt de 25 millions de dollars a déjà été approuvé par le conseil pour construire un stationnement étagé et refaire les infrastructures, les rues et les trottoirs du secteur.

Selon M. Champagne, ce nouvel emprunt permettrait à la Ville de bonifier les travaux prévus. On veut que ce soit un endroit qui va favoriser le transport actif, que ce soit le vélo ou les piétons, on veut que l'expérience soit améliorée, explique-t-il en entrevue.

Daniel Champagne en entrevue à la Maison du citoyen.

Daniel Champagne trouve intéressante la possibilité de réaliser tous les travaux liés au projet Guertin en un seul bloc.

Photo : Radio-Canada

S'assurer du bon éclairage, permettre la création d'endroits ludiques comme les placotoires, développer une expérience pour les citoyens, résume M. Champagne. Il espère que ces réalisations seront terminées d'ici 2021.

Le vote se tiendra au conseil municipal mardi.

Avec les informations de Nathalie Tremblay

Ottawa-Gatineau

Politique municipale