•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les femmes sous-représentées dans l'industrie des films d'animation

Jennifer Yuh Nelson, souriant devant une affiche géante du film Kung Fu Panda 2.
Depuis 2007, seulement 3 % des cinéastes d'animation étaient des femmes et une seule – la réalisatrice de Kung Fu Panda 2, Jennifer Yuh Nelson – était une femme non blanche. Photo: Reuters / Phil McCarten
Radio-Canada

Les femmes représentent environ la moitié de tous les cadres de l'industrie de l'animation, mais une nouvelle étude indique que les chiffres diminuent considérablement lorsqu'il est question des réalisatrices et d'autres rôles de leadership dans ce milieu.

L'étude de l'USC Annenberg Inclusion Initiative et de l'organisation à but non lucratif Women in Animation indique qu'au cours des 12 dernières années, seulement 3 % des cinéastes d'animation étaient des femmes et qu'une seule – la réalisatrice de Kung Fu Panda 2, Jennifer Yuh Nelson – était une femme non blanche.

Dans certains domaines, comme la production, les femmes sont mieux représentées dans l'industrie du cinéma d'animation que dans celle des films non animés.

L'étude a révélé que les femmes représentaient 37 % des personnes qui ont produit les 120 films d'animation examinés depuis 2007.

Du côté des longs métrages non animés, les productrices représentaient environ 15 %.

Les femmes représentaient également 13 % des personnes qui ont réalisé des dessins animés télévisés en 2018, la seule année couverte par l'étude.

Toutefois, les femmes issues des minorités ethniques étaient sous-représentées dans tous les domaines.

L'étude a révélé que les femmes étaient également sous-représentées dans les postes de chef scénaristes, d'animatrices principales et de directrices artistiques.

Aussi, devant la caméra, seuls 20 des 120 films d'animation les plus populaires des 12 dernières années proposaient un personnage principal féminin.

Marge Dean, présidente de Women in Animation, a déclaré qu'une meilleure compréhension des données aiderait l'industrie à atteindre la parité d'ici 2025.

Avec les informations de Associated Press

Cinéma

Arts