•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Non, Justin Trudeau n’a pas donné 465 M$ qui se sont « évaporés » en Afghanistan

On voit un article intitulé « $465 millions des contribuables donnés par Trudeau à l’Afghanistan se sont évaporés! » et une photo de Justin Trudeau. L'image est recouverte d'un filtre rouge avec le mot « Attention ».

Un texte publié sur le site Refus Global #2 prétend à tort que 465 millions de dollars octroyés par le Canada à l'Afghanistan se seraient « évaporés ».

Photo : Refus Global #2

Bouchra Ouatik

Un texte publié sur le site Refus global #2 prétend faussement que « 465 millions $ des contribuables donnés par Trudeau à l’Afghanistan se sont évaporés ». Après vérification, on constate que les faits avancés dans ce texte sont erronés.

Cette publication est une traduction d’un billet paru sur le site du Cultural Action Party of Canada, qui se définit comme « la voix du mouvement conservateur social » au Canada. L'article a été partagé sur les réseaux sociaux plus de 2000 fois dans sa version française et 12 000 fois dans sa version anglaise.

Dans le texte, l’auteur écrit que « Justin Trudeau a engagé 465 millions de dollars en Afghanistan, dont 270 millions pour l’aide au développement et 195 millions pour l’aide à la sécurité ». Ces chiffres sont justes et couvrent la période de 2017 à 2020, selon le site du gouvernement du Canada (Nouvelle fenêtre), mais le texte est incomplet.

Une aide plus importante sous le gouvernement conservateur

D’abord, l’engagement financier du Canada envers l’Afghanistan remonte à 2001, soit bien avant l’élection de Justin Trudeau. Sur son site Internet, le gouvernement canadien indique que « entre 2001 et 2018, le Canada a investi environ 3,24 milliards de dollars pour la reconstruction et la stabilisation de l’Afghanistan, dont près de 2,48 milliards de dollars au titre de l’aide au développement. »

Durant l’ère du premier ministre Stephen Harper, le gouvernement avait d’ailleurs octroyé des sommes encore plus importantes (Nouvelle fenêtre) que les 465 millions du gouvernement Trudeau, notamment 227 millions de dollars entre 2014 et 2017 pour des programmes de développement et 330 millions de dollars entre 2015 et 2017 pour appuyer les forces de sécurités afghanes.

L’argent s’est-il « évaporé »?

L’article publié par le Cultural Action Party of Canada et traduit sur le site Refus global #2 prétend que les millions donnés par le Canada à l’Afghanistan se seraient « évaporés ». Le texte cite comme référence un rapport de l’Inspecteur général spécial pour la reconstruction de l’Afghanistan (ou selon l’acronyme anglais, SIGAR).

Cet inspecteur est en fait nommé par le gouvernement américain et surveille les dépenses des États-Unis en Afghanistan. Le Canada ne mène pas d’audit semblable de son côté.

Dans un rapport présenté à la Chambre des représentants (Nouvelle fenêtre) en juillet 2018, l’inspecteur général spécial John Sopko indique qu’il a analysé les sommes versées à l’Afghanistan entre 2008 et 2017. Selon l’inspecteur, un tiers des 52,7 milliards de dollars octroyés par les États-Unis, soit 15,5 milliards de dollars, auraient été perdus notamment à cause « du gaspillage, de la fraude et de l’abus ».

Les conclusions de ce rapport ne concernent pas directement le Canada, mais dans une entrevue accordée au quotidien The Globe and Mail, M. Sopko indique que les problèmes qu’il a soulevés s’appliquent probablement aussi au Canada.

Cependant, la période couverte par le rapport de M. Sopko s’étend de 2008 à 2017, soit avant que le gouvernement Trudeau ait alloué les 465 millions de dollars dont il est question dans l’article du Cultural Action Party of Canada.

En résumé, le gouvernement Trudeau a bel et bien octroyé des centaines de millions de dollars en aide à l’Afghanistan, tout comme les gouvernements qui l’ont précédé. On ignore comment cet argent a été dépensé, mais selon un audit mené aux États-Unis, un tiers de l’aide américaine aurait été mal utilisée entre 2008 et 2017.

Une photo de 2013 pour illustrer l’article

La photo qui illustre le texte en question montre Justin Trudeau, vêtu d’une longue tunique blanche, à l’intérieur d’une mosquée. Selon une vidéo partagée par la Pakistani Canada Association (Nouvelle fenêtre), cette photo aurait été prise lors d’une visite de Justin Trudeau dans une mosquée de Surrey, en Colombie-Britannique, durant le ramadan en juillet 2013. À cette époque, il venait d’être élu chef du Parti libéral du Canada, mais n’était pas encore premier ministre.

Fausses nouvelles

International