•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • Archives
  • Adhérer au yoga dans les années 60

    Il faut remonter au débuts des années 60 pour qu'on aborde la discipline du yoga à l'antenne de Radio-Canada. Photo: Radio-Canada
    Radio-Canada

    Yoga-neige, yoga-lire, ou yoga-bébé, l'engouement pour le yoga se décline aujourd'hui en un éventail de pratiques. Découvrez dans nos archives l’émergence de cette discipline d’origine indienne au Québec.

    Sans aucun doute, Mesdames et Messieurs, avez-vous déjà vu à la télévision, mais surtout dans les journaux, des gens aux postures assez étonnantes, parfois étranges. On dit que c’est le yoga.

    Le journaliste sportif Jean-Maurice Bailly

    Notre première archive abordant la pratique du yoga remonte au 29 septembre 1962.

    Le professeur et adepte de yoga Jean-Gabriel Hugonnier y décrit le yoga comme « une discipline corporelle et physique dans un but d’élévation mentale ».

    Il expose au journaliste Jean-Maurice Bailly les principes de base de l’hatha-yoga et lui vante les bienfaits de la respiration profonde.

    « Quel est le but du yoga? », demande le journaliste au cours de cet entretien où il cache mal sa curiosité. « Est-ce pour se décontracter de ce rythme étourdissant de la vie moderne? »

    Le professeur lui assure que la quiétude physique et mentale est l’un des premiers buts et résultats du yoga.

    Jean-Gabriel Hugonnier a également de grandes ambitions pour la discipline qu’il a adoptée :

    Mon souhait le plus sincère est que l’hatha-yoga et que toutes les formes de yoga se répandent dans les familles et que le gouvernement canadien se saisisse même de ce projet pour l’instituer dans les écoles.

    Le professeur de yoga Jean-Gabriel Hugonnier
    Aujourd'hui, 13 décembre 1963

    La journaliste Michèle Tisseyre revisite à son tour une classe de yoga pour l’émission Aujourd’hui du 13 décembre 1963.

    Elle y rencontre des adeptes de yoga de profils bien variés : un chauffeur de taxi, une étudiante de 14 ans, une professeure de diction ainsi que la danseuse populaire Charlotte Durand.

    Tous pratiquent cette discipline d'abord et avant tout pour la détente et la relaxation.

    « J’y trouve le calme, la paix. J’étais toujours toute pressée, toujours tout excitée, toute nerveuse, et maintenant, enfin, on trouve que c’est beaucoup mieux », affirme une certaine mademoiselle Paradis non sans provoquer les rires de ses camarades.

    Femme d'aujourd'hui, 3 décembre 1968

    Puis, dans un esprit plus pratique, la chroniqueuse Claudia Lamarche montre quatre exercices de yoga aux téléspectatrices de Femmes d’aujourd’hui le 3 décembre 1968.

    Vous allez vous asseoir. Vous allez regarder votre écran. Vous allez faire le vide autour de vous. Il n'y a plus rien qui existe. Il n'y a plus un bruit. Vous êtes là, tout yeux, tout oreilles!

    La chroniqueuse Claudia Lamarche

    Nos archives témoignent ensuite de la variété croissante des formes de yoga qui apparaîtront dans les décennies subséquentes, que ce soit la retraite de yoga dans les années 70, le yoga prénatal dans les années 80 ou le Power yoga dans les années 2000.

    Encore plus de nosarchives

    Archives

    Art de vivre