•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un cas de diphtérie dans une école primaire d'Edmonton

Une personne reçoit un vaccin au bras.

Un élève du primaire de l'École Evandale, à Edmonton, a contracté la diphtérie, une infection bactérienne du nez et de la gorge.

Photo : La Presse canadienne

Radio-Canada

Un élève de l’École primaire Evansdale, à Edmonton, a contracté la diphtérie, une infection bactérienne du nez et de la gorge potentiellement mortelle. Une lettre obtenue par CBC et confirmant le cas de diphtérie a été envoyée aux parents des élèves de l’école.

Alberta Health Service n’a pas voulu donner plus de précisions sur le cas survenu dans cette école primaire, par respect pour la vie privée des élèves.

Toutefois, Sabrina Atwal, porte-parole de Services de santé Alberta, affirme que les personnes qui auraient pu avoir été en contact étroit avec l’enfant ont été contactées, par mesure de précaution.

« Aucun autre cas n’a été détecté, et le risque que le public soit atteint par cette maladie reste bas », assure-t-elle.

Complications potentiellement mortelles

Selon Services de santé Alberta, 1 enfant sur 10 meurt de cette infection.

Les complications mortelles sont causées, entre autres, par l’obstruction des voies supérieures.

Cette infection peut aussi causer des problèmes respiratoires graves, de l'insuffisance cardiaque de même que de la paralysie. La fièvre, un manque d’appétit et des malaises font également partie des symptômes.

Dans les cas extrêmes, le cou de l’enfant peut gonfler.

Selon Santé Canada, avant l’arrivée d’un vaccin en 1926, la diphtérie était la cause la plus courante de mortalité au Canada chez les enfants de moins de 5 ans.

Un record de 9057 cas a été atteint en 1924, soit le nombre le plus élevé de victimes au Canada.

Toutefois, ce nombre a diminué considérablement avec l’arrivée du vaccin.

Trois cas en Alberta en trois ans

La dernière infection survenue en Alberta est la troisième en trois ans.

En 2017, un autre élève de cette même école a aussi été touché par cette maladie.

L’Ontario et le Nouveau-Brunswick sont les seules provinces qui demandent aux élèves de fournir une preuve indiquant qu’ils ont reçu le vaccin contre la diphtérie avant d’entrer à l'école.

Depuis 1995, Santé publique Ontario n’a pas relevé de cas d’infection de la diphtérie dans sa province.

Au Canada, 17 cas ont été déclarés de 1996 à 2016, soit une moyenne de moins d’une infection par an.

Le vaccin contre la diphtérie est offert gratuitement par la province de l'Alberta.

Alberta

Maladie