•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une troisième baleine retrouvée morte en une semaine dans les Maritimes

Rorqual échoué dans la boue le 9 juin 2019.
Le rorqual a été retrouvé échoué le 9 juin sur la berge de la rivière Shubenacadie, près de Clifton en Nouvelle-Écosse. Photo: Marine Animal Response Society (MARS)
Radio-Canada

Un petit rorqual a été retrouvé dimanche matin à l'embouchure de la rivière Shubenacadie, en Nouvelle-Écosse. La baleine est morte avant que les secouristes ne puissent se rendre sur les lieux.

Tout ce que nous savons à ce stade, c'est que l'animal mesure un peu plus de huit mètres de long. Il n'avait probablement pas atteint sa taille maximale, mais c'était un animal assez gros , a dit Tonya Wimmer, la directrice générale de MARS (Marine Animal Response Society), un organisme voué à la conservation des animaux marins.

Elle a ajouté que la carcasse est présentement difficile à atteindre car elle se trouve dans les vasières le long de la rivière.

Mme Wimmer a dit espérer que la prochaine marée haute, qui aura lieu dimanche soir, déplacera l'animal vers un endroit plus accessible

Un autre petit rorqual, aussi appelé baleine de Minke, avait été retrouvé mort à Queensland Beach, jeudi.

Tonya Wimmer a déclaré que les petits rorquals sont courants dans la région. De quatre à huit bêtes s'échouent et meurent chaque année.

Elle a ajouté que l'on sait peu de choses sur les morts des plus petits rorquals. On croit généralement qu'ils se font piéger par la marée basse quand ils cherchaient de la nourriture.

Quatre personnes et leur chien près de la rivière, avec une carcasse de rorqual échouée au loin.Des curieux venus jeter un oeil sur l'animal échoué le long de la rivière Shubenacadie, dimanche près de Clifton, en Nouvelle-Écosse. Photo : Radio-Canada / CBC / Aly Thomson

Ces deux morts s'ajoutent à celles d'une baleine noire retrouvée sans vie dans le golfe du Saint-Laurent, la semaine dernière.

La carcasse du mâle âgé de neuf ans connu sous le nom de Wolverine a été remorquée jusqu'à l'île de Miscou où une nécropsie a été pratiquée vendredi.

Les résultats préliminaires de la nécropsie visant à déterminer la cause du décès n'ont pas été concluants. La baleine se trouvait dans une zone précédemment fermée à la pêche dans le cadre des mesures de gestion de 2019.

Par ailleurs, on apprenait ces derniers jours qu'une baleine à bosse retrouvée morte échouée sur une plage de Scrabster, sur la côte nord de l'Écosse le 30 mai dernier, s'était empêtrée dans des engins de pêche au homard d'un navire de la Nouvelle-Écosse.

Le scénario le plus probable est que l'animal se soit empêtré au large de l'Europe dans de l'équipement de pêche canadien qui a dérivé après avoir été perdu en mer.

Avec les informations de La Presse canadienne

Nouvelle-Écosse

Faune marine