•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les filles de Jean-du-Nord en mouvement grâce à Fillactive

Un système de câble et poulies assure sa sécurité durant l'ascension.

Une jeune fille saisit une prise sur un mur d'escalade.

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Mageau

Radio-Canada

Les filles de l’école Jean-du-Nord de Sept-Îles sont invitées à bouger, essayer divers sports, et surtout à voir les activités sportives comme partie intégrante de leurs saines habitudes de vie, tout ça dans le cadre du projet Fillactive.

C’est la première année que le projet Fillactive est implanté à l’école Jean-du-Nord. L’école est d’ailleurs pionnière sur la Côte-Nord à ce chapitre. Il s'agit à la base d'un défi lancé par ParticipAction.

Une jeune fille donne un coup de pied dans un coussin.

Pratique de taekwondo.

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Mageau

C'est vraiment d'aller chercher les filles qui abandonnent l'activité physique, explique la professeure d’éducation physique, Vicky Lalonde. Parce que oui ça arrive que, malheureusement, il y a une fille sur trois qui abandonne l'activité physique. Donc, c'est un genre d'organisation pour les faire bouger autrement. Il y a pas de compétition, c'est de leur faire découvrir beaucoup d'activités qu'elles ne sont pas habituées de faire.

Elle porte un foulard de fillactive sur la tête.

Vicki Lalonde, professeure d’éducation physique.

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Mageau

Plusieurs activités ont eu lieu au cours de l’année et dimanche, le projet Fillactive terminait sa saison au gymnase de l’école Jean-du-Nord par un grand rassemblement en collaboration avec Hop la ville. Des élèves des écoles primaires de Sept-Îles et Port-Cartier ont aussi été invitées.

Parmi les activités au menu dimanche, escalade sur mur intérieur, cours de taekwondo, de yoga et initiation au kayak dans la piscine de l’école.

Deux instructeurs aident l'étudiante à installer le harnais.

Installation du harnais de sécurité avant l'ascension.

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Mageau

On a une page Facebook, un groupe Instagram, ça c'est assez populaire chez les filles, indique Vicky Lalonde qui ne ménage pas ses efforts pour motiver les jeunes filles. Je mets souvent des photos, des vidéos de ce qui a été fait. Puis là, ça pique leur curiosité…

Des collations santé étaient aussi offertes, le tout dans une optique de favoriser autant que possible les saines habitudes de vie.

Le projet Fillactive devrait être de retour à l'école Jean-du-Nord en septembre.

D'après le reportage de Louis Garneau

Côte-Nord

Activités sportives