•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sensibilisation et action pour sortir de la pauvreté

Plusieurs personnes se rencontrent, à l'Université de Winnipeg, pour discuter des enjeux de pauvreté. Photo: Radio-Canada / Justin Fraser
Radio-Canada

Un peu plus d'une trentaine de personnes se sont réunies, samedi, à l'Université de Winnipeg pour discuter de pauvreté. Pour les organisateurs, il est essentiel d'entendre, de vive voix, les témoignages des conférenciers invités qui ont tous vécu, d'une façon ou d'une autre, des épisodes de pauvreté.

C’est quelque chose qu’on ne peut pas apprendre à partir des livres.

Ashley York, coorganisatrice de la rencontre et bénévole pour Katimavik

Souvent, à l’image des conférenciers, les individus touchés par la pauvreté font aussi partie de groupes marginalisés ou vulnérables. Plusieurs d’entre eux sont réfugiés, membres de la communauté LGBTQ ou sensibles aux enjeux de santé mentale.

Une femme défile dans la rue avec un panneau qui revendique la fin de la stigmatisation à l'égard des enjeux de santé mentale.Plusieurs personnes se sont mobilisées, samedi, pour sensibiliser à la lutte contre la stigmation des enjeux de pauvreté et de santé mentale. Photo : Radio-Canada / Justin Fraser

En plus de sensibiliser aux enjeux de la pauvreté, les organisateurs veulent également encourager les participants à entreprendre des actions concrètes auprès des politiques ou en rejoignant des organismes et programmes communautaires.

Une action qui est vraiment concrète qui est aussi facile à faire c'est vraiment d'écrire à ses députés ou sa municipalité.

Arnaud Perron-Bouchard, coorganisateur de la rencontre et bénévole pour Katimavik

Louis, qui a reçu un diagnostic de schizophrénie, raconte avoir passé les 20 dernières années entre les hôpitaux et le monde extérieur.

« La première chose à faire contre la pauvreté, c'est tout simplement d’arrêter de détourner les yeux et ne pas l'accepter », soutient Louis.

Des participants sont réunis, assis en rond, à l'Université de Winnipeg.Des participants sont réunis pour discuter des enjeux de pauvreté. Photo : Radio-Canada / Justin Fraser

Cette conférence était organisée par le groupe PACA, une initiative de sensibilisation à la pauvreté et d'appel à l'action communautaire de l'Université du Manitoba, ainsi que des bénévoles du programme jeunesse pancanadien Katimavik.

Avec des informations de Camille Gris-Roy

Manitoba

Pauvreté