•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les libéraux de l'Ontario refusent le système un membre, un vote pour désigner leur prochain chef

John fraser dans une assemblée assis écoute avec sa main contre son visage.

John Fraser, chef intérimaire du Parti libéral de l'Ontario, assiste à son assemblée générale annuelle à Mississauga.

Photo : La Presse canadienne / Chris Young

Radio-Canada

Les libéraux de l'Ontario ont décidé de ne pas utiliser un nouveau système en vertu duquel chaque membre bénéficie d'un vote pour choisir leur prochain chef.

Les membres du Parti libéral de l'Ontario ont débattu la proposition lors de leur congrès samedi à Mississauga.

La mesure nécessitait l'appui des deux tiers pour être adoptée, mais elle n’a recueilli que 57 % des voix.

Le parti s'en tiendra donc à un système de scrutin mixte lors d'un congrès spécial le 7 mars 2020. Le système de scrutin mixte allie le principe de l'élection directe d'un chef local à un système fondé sur le vote des délégués au congrès.

Des centaines de personnes sont assises à des tables dans un grand espace de type congrès.

Environ un millier de membres se sont réunis à l'assemblée générale annuelle du Parti libéral de l'Ontario samedi.

Photo :  CBC / Lisa Xing

Les congrès des délégués sont de grands et spectaculaires événements, mais ils ont perdu la faveur de la plupart des autres partis politiques, y compris les libéraux fédéraux.

Les responsables du parti et les candidats à la direction se disent encouragés de constater qu'un an après leur défaite historique aux élections provinciales, environ 1000 personnes se sont rendues au congrès.

Les anciens ministres libéraux Steven Del Duca et Michael Coteau ont annoncé leur candidature, de même que l’ancien candidat Alvin Tedjo. L'ancienne ministre Mitzie Hunter a par ailleurs déclaré qu'elle envisageait sérieusement d’entrer dans la course.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Politique provinciale

Politique