•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Yellowknife désignée communauté francophone accueillante

Un drapeau ténois flotte devant une maison bleue.

La maison bleue abrite plusieurs organismes francophones à Yellowknife.

Photo : Radio-Canada / Mario De Ciccio

Mario De Ciccio

La ville de Yellowknife rejoint Whitehorse et Iqaluit parmi les 14 villes canadiennes désignées « communauté francophone accueillante  » par Ottawa. Cette sélection vient avec un financement de 305 000 $ pour faciliter l’intégration des nouveaux arrivants francophones.

L’annonce de financement du ministère de l'Immigration a été faite dans les bureaux de la Fédération franco-ténoise vendredi par le député du territoire, Michael McLeod. Il a pour but de renforcer les services aux immigrants offerts par les organismes de la communauté franco-ténoise.

Selon M. McLeod, l’argent permettra à la communauté d'accueillir davantage d'immigrants francophones dans les Territoires du Nord-Ouest.

« Il y a beaucoup de place pour rendre la communauté beaucoup plus accueillante envers les immigrants et en particulier les immigrants francophones, estime le député. Si vous regardez autour de vous, vous verrez que beaucoup de gens viennent à Yellowknife de différents pays, et plusieurs sont francophones ».

Le Réseau en immigration francophone des T.N.-O. (RIFTNO) et ses partenaires devront maintenant mettre sur pied un comité consultatif communautaire qui à son tour développera un plan d’action communautaire pour combler les besoins en accueil des immigrants francophones .

Deux hommes à coté des drapeaux canadien et franco-ténois.

Le président de la Fédération franco-ténoise, Jean-François Pitre et le député fédéral Michael McLeod.

Photo : Radio-Canada / Mario De Ciccio

« Le projet doit être fait par et pour les francophones de la communauté, précise Annik Théberge, la coordonnatrice du RIFTNO et l’agente de la communauté francophone accueillante de Yellowknife. C’est pour que l’initiative soit adaptée et soit différente de communauté en communauté à travers le Canada. » 

Mais si les priorités doivent être établies par le comité, Annik Théberge dit déjà voir des besoins en formation linguistique autant en français que dans les cours d’anglais de base.

Yellowknife désignée communauté francophone accueillante

Les événements communautaires pour connecter avec les autres familles sont aussi sur sa liste des points à améliorer.

Les 14 communautés accueillantes sont parmi les éléments importants de la stratégie du gouvernement fédéral pour augmentant la proportion de résidents permanents d’expression française à l’extérieur du Québec.

Grand-Nord

Francophonie