•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • Archives
  • Il y a 25 ans, Saint-Robert recevait la visite d’une météorite

    Une main montre aux journalistes la météorite qui est tombée à Saint-Robert, près de Sorel, le 14 juin 1994.

    Une météorite est tombée à Saint-Robert, près de Sorel, dans la soirée du 14 juin 1994.

    Photo : Radio-Canada

    Radio-Canada

    Le soir du 14 juin 1994, une météorite tombe dans la région de Sorel au Québec. L'événement suscite un vif intérêt parmi la population, les scientifiques et les journalistes de Radio-Canada.

    Peu après 20 h, heure de Montréal, une météorite d’importantes dimensions, et filant à grande vitesse, a été aperçue par des milliers de personnes – aperçue dans les Basses-Laurentides, en Beauce, en Estrie et même à la frontière avec l’Ontario.

    Bernard Derome, 14 juin 1994

    La finale de la Coupe Stanley se fait pratiquement voler la vedette

    Le 14 juin 1994 se joue la partie finale pour l’obtention de la Coupe Stanley.

    Mais plusieurs amateurs de hockey de la région de Montréal, et de beaucoup d’autres, sont distraits par un événement extraordinaire.

    Plusieurs Montréalais et Québécois s’étonnent de voir une boule de feu descendre du ciel.

    Celle-ci explose en faisant beaucoup de bruit et laisse une longue traînée dans son sillage qui peut être observée pendant plusieurs minutes.

    Téléjournal, 14 juin 1994

    On en parle jusqu’au Téléjournal animé par Bernard Derome ce soir-là.

    L’animateur confirme que c’est une météorite de dimensions inhabituelles qui est tombée quelque part dans la région de Montréal.

    La détonation de l’explosion a créé une force d’impact équivalant à 3,8 sur l’échelle de Richter, qu’on utilise pour mesurer l’ampleur des tremblements de terre de faible intensité.

    Bernard Derome laisse parler des témoins de l’événement. Il interroge aussi Pierre Chastenay, astronome au Planétarium de Montréal.

    Celui-ci explique ce qu’est une météorite, et pourquoi celle qui est tombée ce soir-là près de Montréal a pu être vue dans un rayon de plusieurs dizaines de kilomètres.

    Une visite rare qui suscite la curiosité

    Montréal ce soir, 15 juin 1994

    Le lendemain, le 15 juin 1994, le journaliste Réal D’Amours annonce à l'émission Montréal ce soir que la météorite s’est écrasée dans le rang Saint-Thomas à Saint-Robert, près de Sorel, à approximativement 80 kilomètres de Montréal.

    Ce sont les vaches qui ont donné l’alerte.

    Stéphane Forcier découvre la météorite dans un champ.

    De la taille d’un gros pamplemousse, elle est âgée de 4,6 milliards d’années et a voyagé dans l’espace durant 30 millions d’années.

    En s’écrasant, elle a creusé un cratère de 20 centimètres dans le sol.

    Cela faisait 20 ans qu’une météorite d’une telle taille n’était pas tombée au Canada.

    L’événement justifiait donc le déplacement d’Ottawa à Saint-Robert du conservateur de la collection des météorites de la Commission géologique du Canada.

    Le reportage ne dit pas ce qui est arrivé par la suite à la météorite.

    Stéphane Forcier l’ayant trouvée, il en devenait le propriétaire.

    Il pouvait la donner au gouvernement canadien, la garder ou la vendre, ce genre d’artéfact étant recherché par les collectionneurs.

    Encore plus de nos archives

    Archives