•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Brian Pallister absent aux commémorations du jour J en France

Des vétérans de la Seconde Guerre mondiale de retour à Juno Beach en Normandie.

Des vétérans de la Seconde Guerre mondiale visitent Juno Beach à l'occasion de la cérémonie de commémoration des 75 ans du débarquement de Normandie, le jeudi 6 juin 2019.

Photo : La Presse canadienne / Sean Kilpatrick

Radio-Canada

Le premier ministre Brian Pallister était absent à la cérémonie internationale de commémoration des 75 ans du débarquement sur les plages de Courseulles-sur-Mer, en France, alors qu'il avait déclaré qu'il y assisterait. Il a laissé sa place au député de Saint-Norbert et vétéran, Jon Reyes.

Pendant ce temps, Brian Pallister s’est entretenu avec la multinationale française Roquette, qui doit investir 400 millions de dollars dans une usine de transformation de pois à Portage-la-Prairie, au Manitoba.

« M. Reyes est un vétéran, il a servi les forces canadiennes pendant dix ans, dont cinq ans dans le NCSM [Navire canadien de Sa Majesté] Winnipeg, comme membre de la Marine royale canadienne », a déclaré un porte-parole du premier ministre par courriel.

Il a ajouté que Brian Pallister était heureux de donner l’occasion de participer à cet événement unique à M. Reyes en tant que « représentant officiel du gouvernement manitobain ».

« Une mauvaise excuse »

Pour le président de la Fédération métisse du Manitoba (MMF), David Chartrand, l’entretien avec l’entreprise Roquette n’est pas une bonne excuse pour rater l'événement.

« Je suis sûr qu’on respecte les qualités de dirigeants de M. Pedersen. Il aurait pu aller à la cérémonie et représenter le Manitoba pour l’agriculture », ironise David Chartrand, qui était présent à la cérémonie.

Le président de la MMF attendait Brian Pallister au tournant, c’est pourquoi il a remarqué son absence à l'événement. La MMF et la province ont en effet eu plusieurs différends, incluant l’annulation de la part du gouvernement de l’entente de 67,5 millions de dollars entre la fédération et Hydro-Manitoba l’an dernier.

David Chartrand affirme que d’autres dignitaires ont également remarqué l’absence du premier ministre.

« Le fait qu’il ne se présente pas est plutôt embarrassant, pour moi, en tant que Manitobain, et pour d’autres aussi ici », dit-il.

Le porte-parole du premier ministre a toutefois souligné que Brian Pallister avait assisté aux dépôts de fleurs à Vimy Ridge. Il a également indiqué qu’il participera à d’autres événements en Normandie, notamment au cimetière militaire canadien de Bretteville-sur-Laize.

Avec les informations de CBC

Manitoba

Politique provinciale