•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Harley-Davidson célèbre son centenaire à Milwaukee

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2003 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Environ 10 000 motos Harley-Davidson, menées par Willie Davidson, le petit-fils du co-fondateur de la compagnie, ont défilé samedi dans les rues de Milwaukee, au Wisconsin.

Environ 10 000 motos Harley-Davidson ont défilé samedi dans les rues de Milwaukee, au Wisconsin, pour souligner le centenaire de cette compagnie qui est devenue une véritable institution, voire un mythe. Le défilé était conduit par Willie Davidson, le petit-fils du co-fondateur de la compagnie, et de son épouse.

Certains motards avaient été choisis pour participer à cette parade après avoir recueilli au moins de 5300$ pour l'Association contre la dystrophie musculaire. Harley-Davidson aide depuis 23 ans cette association de lutte contre les maladies neuromusculaires et espère récolter plus de cinq millions de dollars lors du week-end prolongé de la Fête du travail.

Une quinzaine de couples ont également choisi de s'unir à l'occasion du centenaire de la compagnie. Ainsi, Cynthia Karlsen et Jan Walkup, deux employés du concessionnaires Harley de Fullerton, en Californie, se sont dit «oui» sur le parking du siège de Harley-Davidson. Munie comme il se doit d'un bouquet de fleurs blanches, la future mariée portait un blouson Harley mais elle a dû retirer ses gants de cuir pour se laisser passer la bague au doigt.

Les festivités du centenaire de Harley-Davidson, dont le coup d'envoi a été donné jeudi dans la grande ville du Wisconsin, siège du fabricant, devraient attirer au total entre 200 000 et 300 000 personnes. Elles s'achèveront dimanche avec une grande fête au Veteran's Park de Milwaukee, en bordure du lac Michigan, avec concerts et feux d'artifice.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.