•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des fans finies de Céline Dion racontent leur deuil de Vegas

Vanessa Fournier et Céline Dion

Photo : fournie par Vanessa Fournier

Justine de l'Église

Elles vont voir Céline Dion plus souvent que vous n'allez chez le dentiste. Et elles y vont assurément plus souvent que vous n'allez au gym passé le mois de février.

Kerry Chee a assisté aux spectacles de Céline 40 fois. Marina Korce, au moins 50 fois. Vanessa Fournier a arrêté de compter après 200.

C’est beaucoup, mais elles se défendent de gaspiller leur temps et leur argent, parce que Céline, c’est pour elles d’abord une histoire de cœur, et une histoire de rencontres.

D’amour ou d’amitié

Être en présence de Céline, et entendre sa voix d’ange, c’est ce qui s’approche le plus du paradis sur terre , a déclaré Marina Korce, pour qui la chanteuse représente une force libératrice.

Elle partage sa passion avec sa mère, atteinte de paralysie cérébrale. Ensemble, elles ont aussi subi l’alcoolisme du père de Marina. Pendant ces 90 minutes, tous tes problèmes s’évanouissent et tu es submergé de bonheur , a-t-elle raconté, une lumière dans la voix.

Les deux admiratrices de la chanteuse se tiennent de chaque côté d'elle et sourient.

Marina Korce et sa mère rencontrent Céline Dion.

Photo : Cashman Photo

Vanessa Fournier vivait aussi des moments difficiles il y a trois ans, quand elle s’est évadée dans un spectacle de Céline à Vegas. C’est ce qui l’a poussée à y retourner aussi souvent.

Je suis tellement tombée amoureuse du show que ça a fini par devenir une habitude.

Vanessa Fournier, grande admiratrice de Céline Dion

Toutefois, Céline, c’est encore plus qu’une histoire d’évasion. C’est aussi une histoire de liens forts entre admirateurs.

Vanessa, Kerry et Marina se connaissent bien. Ces deux dernières sont même des meilleures amies malgré la distance qui les sépare; l’une est de Vancouver, l’autre, de Niagara Falls, en Ontario. C’est par Céline qu’elles se sont trouvées, et elles ne sont pas les seules. Elles ont évoqué une trentaine de personnes qui forment une communauté étendue, dont Céline est l’égérie et Las Vegas, l’épicentre.

Si quelqu’un vit à Toronto, que je vis à Vancouver et qu’une autre personne vit à Los Angeles, Vegas est le point de ralliement , a expliqué Kerry Chee.

Les deux femmes sourient, se tiennent par la taille et font le signe de la paix.

Kerry Chee rencontre Céline Dion

Photo : Cashman Photo

Tous mes meilleurs amis qui sont fans de Céline, on se rejoint tout le temps ici. Je ne suis jamais toute seule , a ajouté Vanessa. Elle s’est d’ailleurs envolée cette semaine pour Vegas, question de retrouver son groupe de huit amies, qui se surnomment « Les Tabarnakos ».

C’est comme une assemblée. On se réunit, on se connaît tous, après toutes ces années. On se rejoint tous régulièrement aux spectacles. Tu vas au Colosseum, tu vois toujours quelqu’un que tu connais. Je ne suis jamais allée à Vegas sans voir un de mes amis , a raconté Marina Korce, qui a le cœur brisé de ne pouvoir assister à la dernière, étant trop prise par son horaire d’enseignante.

J’irai où tu iras

Et Vegas, c’est loin d’être leur seule destination. Les admiratrices interrogées sont aussi allées en Angleterre, en France, au Japon, en Australie et en Nouvelle-Zélande; elles ont fait le tour du globe pour leur idole, et elles le font souvent en groupe.

On ne fait pas que voir Céline ensemble. On voyage ensemble.

Marina Korce, grande admiratrice de Céline Dion

Je veux remercier Céline de nous avoir donné l’occasion de découvrir le monde. Sans elle, je ne serais peut-être jamais allée en Australie, même chose pour découvrir Paris. Elle m’a donné le coup de pouce nécessaire pour que j’aille explorer le monde entier , a ajouté Marina.

Pour Vanessa, suivre Céline, c’est aussi une manière d’être présente pour son idole, avec qui elle dit entretenir une relation privilégiée. Céline la connaît par son nom, elle l’appelle « mon amie Vanessa ». C’est que Vanessa la suit partout depuis ses 19 ans – elle en a aujourd’hui 42.

Les deux femmes se tiennent dans leurs bras et sourient.

Vanessa Fournier et son idole, Céline Dion

Photo : fournie par Vanessa Fournier

J’ai toujours accompagné Céline. Je l’ai toujours soutenue. J’étais là quand elle a présenté René-Charles, juste après sa naissance. Après ça, il y a eu Vegas. Il y a eu le décès de René. Il y a eu les funérailles à Montréal. [...] J’étais ici à l’ouverture, au premier show qu’elle a fait après le décès de René. J’étais ici pour la soutenir.

C’est pourquoi elle s’est assurée de venir à la finale de Céline, samedi. Je me suis dit : "Il faut que je sois là aussi pour la fin de Vegas, qu’elle me voie et que je sois ici pour elle aussi à la fin."

Tout l’or des hommes

Combien ça coûte, aller voir son idole aussi souvent? Kerry ignore le montant exact, mais croit qu’elle a déboursé « assurément plus de 10 000 $ » pour Céline, pour les billets, les déplacements, et les hôtels. Marina a refusé de dévoiler le montant approximatif, mais a dit en riant qu’elle aurait pu s’acheter une maison avec cet argent.

C’est probablement Vanessa Fournier qui a le plus dépensé; elle estime avoir déboursé de 175 000 à 200 000 $ en 3 ans. Si elle compte ses dépenses sur 20 ans, c’est plus encore. Je me serais acheté une Porsche et une maison , a-t-elle lancé en éclatant de rire.

Je ne sais pas si je peux dire que je regrette. Quand je l’ai fait, au moment où je l’ai fait, j’étais tellement heureuse , a-t-elle dit.

La chanteuse et l'admiratrice s'enlacent et sourient.

Céline Dion et Vanessa Fournier

Photo : fournie par Vanessa Fournier

Elle sait qu’elle dépense « beaucoup trop », mais elle juge que ce n’est pas pire qu’un fumeur qui dépense des sommes faramineuses pour s’emboucaner les poumons. Moi, je ne me détruis pas la santé. C’est que du bon. C’est mon choix.

Et puis, si on peut se le permettre...

Je n’ai pas d’enfants, je n’ai pas de mari, je ne suis pas mariée, alors je consacre ma vie à Céline, a dit Marina en s’esclaffant au téléphone. Je sonne dingue, mais tu sais quoi? Il faut que tu fasses ce qui te rend heureux dans la vie. Si ça te rend heureux, pourquoi pas?

Encore un soir

C’est samedi soir que prend fin l’épopée à Las Vegas, débutée en 2003. Pour les fans à qui nous avons parlé, c’est une vague de nostalgie qui les happe alors que la chanteuse s’apprête à tirer sa révérence.

C’est la fin d’une ère , a lancé Marina Korce. C’était un endroit magique.

Les deux amies sont devant le rideau et sourient.

Kerry Chee et Marina Korce au Colosseum du Caesars Palace

Photo : fournie par Marina Korce

J’ai passé toute ma vingtaine à Vegas. C’est vraiment spécial d’avoir pu passer tout ce temps avec mes amis et de rencontrer tous ces gens. Ça va nous manquer. Je me demande ce que va être Vegas sans Céline. Ça va être vraiment étrange. C’était là où l'on allait toujours. Maintenant, quoi? Où est-ce qu’on va?

Marina Korce

Vanessa aussi appréhende la fin de Vegas. Je ne vais plus revivre ça, la même émotion. Je n’ai plus le but de venir à Vegas, même si je suis amoureuse de cette ville.

C’est comme terminer… même pas un chapitre, tu fermes le livre au complet. C’est une aventure qu’on a tous vécue, qui se termine. Ce ne sont que de bons souvenirs, que du positif, que de l’adrénaline, du stress de trouver de bonnes places à la dernière minute , a-t-elle poursuivi.

Kerry ne croit pas que la fin de Vegas signifie la fin de leur communauté, mais pense que cela aura tout de même des répercussions. Au moins, par chance, mes amitiés vont plus loin que Céline. Je crois qu’on va toujours trouver un moyen de se voir. Simplement, ce sera moins fréquent.

Puis, the show must go on . Céline Dion a annoncé une toute nouvelle tournée mondiale, Courage. Marina est d’ailleurs surexcitée d’aller voir ce spectacle à Québec, le jour de son 30e anniversaire. C’est l’occasion de lancer une nouvelle ère pour ma trentaine, avec Céline, encore.

Musique

Arts