•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Il n'y aura plus de crucifix dans les salles d'audience des tribunaux

La ministre de la Justice, Sonia LeBel.
La ministre de la Justice, Sonia LeBel Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

La ministre de la Justice, Sonia LeBel, a confirmé jeudi que Québec ferait retirer les 17 crucifix qui se trouvent toujours dans des salles de cour, dans le but de s'assurer que cet espace soit tout aussi « neutre », sur le plan religieux, que les juges, avocats et autres intervenants.

« On verra au cas par cas ce que l'on fera. Ce sera peut-être exposé ailleurs dans le palais de justice, ce sera peut-être autre chose, on pourra prendre ce genre de décision en temps et lieu », a-t-elle déclaré lors d'une mêlée de presse dans les corridors de l'Assemblée nationale.

Son collègue responsable de l'épineux dossier de la laïcité de l'État, Simon Jolin-Barrette, a été questionné la veille, en Chambre, à propos de la possible dichotomie entre des intervenants du milieu de la justice à qui il sera, en vertu du projet de loi à l'étude, interdit d'afficher un signe religieux, et la présence d'un important symbole de la religion catholique dans certaines salles d'audience.

Politique provinciale

Politique