•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Compressions du gouvernement Ford : « catastrophiques » pour les festivals d’Ottawa

Une foule de festivaliers
Des festivaliers à un concert Photo: iStock
Radio-Canada

Plusieurs organisateurs de festivals et d’événements de la capitale nationale montent aux barricades après avoir découvert qu’ils ne recevront pas de financement l’Ontario. Les fonds en questions provenaient du programme Fêtons l'Ontario, dont l’enveloppe globale pour la région a été amputée de près de 1 million de dollars.

Au total, 27 événements recevront du financement cette année, soit 12 de moins que l’an passé, selon l’organisme réseau des Festivals d'Ottawa. Dans le détail, 18 événements ont perdu complètement leur financement et 14 ont subi une baisse.

Le Festival de Jazz d’Ottawa a par exemple perdu la somme de 290 000 $. Cette décision a été qualifiée de « catastrophique » par les organisateurs.

Trois semaines avant le début de notre événement, une perte de cette nature, je ne suis même pas capable de commencer à décrire l’impact , affirme avec dépit Catherine O’Grady, la productrice déléguée de l’événement.

Elle rappelle que son festival a reçu du financement Fêtons l'Ontario au cours des 13 dernières années et elle s’attendait à ce que ce soit le cas cette année encore.

Je pense que nous sommes traités d’une façon absolument abominable.

Catherine O’Grady, la productrice déléguée du Festival de Jazz d’Ottawa

Mme O’Grady avance que cet argent a déjà été dépensé dans des opérations marketing afin de promouvoir l’événement auprès d’une clientèle touristique. Il faudra maintenant dégager des ressources en effectuant des mises à pied et en puisant dans les fonds de réserve.

Le programme Fêtons l’Ontario soutient les améliorations de la programmation des festivals et événements nouveaux ou existants qui attirent les touristes et les incitent à rester plus longtemps.

Source : Gouvernement de l’Ontario

Fini les années fastes?

Gina Maddalena, qui aide à organiser le Festival de la semaine italienne d’Ottawa, indique pour sa part ne pas avoir reçu les 10 000 $ qui lui avait été promis par la province.

Cette mauvaise nouvelle est intervenue moins d’une semaine avant le lancement et il a fallu annuler les prestations d’artistes en provenance d’Italie, ainsi qu’un opéra.

Les responsables du festival ont aussi pris la décision d’imposer des entrées payantes pour des événements qui étaient gratuits auparavant.

Cela limite considérablement ce que nous sommes capables de proposer en termes de perspective culturelle et l’offre d’artistes. Nous n’avons pas le choix de réaffecter des subventions pour couvrir les frais liés à des événements.

Gina Maddalena, membre du comité organisateur du Festival de la semaine italienne d’Ottawa

Ce sera un festival plus maigre cette année , prévient-elle.

Cette dernière précise que le processus de soumissions pour Fêtons l’Ontario a été retardé cette année en raison du changement de gouvernement à la tête de la province.

Son organisme avait néanmoins budgété une aide de 9000 $, conformément à ce qui avait été accordé les années précédentes.

Respect pour l’argent des contribuables

Dans une déclaration écrite envoyée par courriel, la porte-parole du ministre du Tourisme, de la Culture et de Sports, Brett Weltman, soutient que le gouvernement a décidé de se concentrer sur les nouvelles initiatives en milieu rural, les événements dans les milieux francophones et autochtones, mais aussi sur les festivals qui sont sains financièrement.

Nous nous sommes assuré de donner du financement aux festivals et aux événements qui sont rentables en termes d’investissement, qui démontrent de la responsabilité avec l’argent des contribuables et qui constituent des leviers importants pour le tourisme en Ontario , détaille M. Weltman.

Il ajoute que le programme Fêtons l’Ontario a reçu plus de 400 demandes cette année pour une enveloppe totale de 20 millions de dollars, et que le nombre de récipiendaires équivaut à celui des années précédentes.

Le maire Watson se montre critique

Devant l’urgence de la situation pour certains événements, le maire d’Ottawa Jim Watson a rencontré des membres du réseau des Festivals d'Ottawa, afin de tenter de trouver des solutions.

À la suite de cette table ronde, il a reconnu que les compressions récentes du gouvernement Ford constituaient un défi pour les municipalités.

La Ville a un budget pour les festivals. On a augmenté ce total par 2,5 %, mais nous ne sommes pas capables de faire le travail de la province de l’Ontario. La province a des ressources plus grandes que la Ville d’Ottawa. Ce n’est pas vraiment une politique réaliste , a fait valoir l’élu.

Selon M. Watson, cette façon de procéder n’est pas raisonnable. Le maire d’Ottawa a l’intention de faire entendre sa voix auprès de l’administration Ford pour lui rappeler que ce type de décisions ont des répercussions sur le développement économique et la création d’emploi à Ottawa.

Le maire d’Ottawa compte par ailleurs demander que le processus d’attribution des fonds soit modifié afin que les organisateurs d’événements puissent savoir à quoi s’attendre plus rapidement, et non pas quelques semaines avant de lancer leurs activités.

Ottawa-Gatineau

Finances publiques