•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Raptors représentent-ils Toronto ou le Canada?

Des partisans sautent de joie après une victoire des Raptors de Toronto.

Des centaines de partisans des Raptors se rassemblent à chaque match à Jurassic Park au centre-ville de Toronto pour regarder leur équipe à l'oeuvre.

Photo : La Presse canadienne / Chris Young

Myriam Eddahia

Les Raptors de Toronto sont à deux victoires de gagner la finale de la NBA, du jamais vu en 24 saisons. Le succès de la seule équipe canadienne a incité l'Institut Angus Reid à poser une question qui divise : « Les Raptors sont-ils une équipe torontoise ou canadienne? »

L'Institut Angus Reid a questionné 1500 Canadiens sur leur sentiment d'appartenance à l'équipe, mais aussi leur niveau de satisfaction et leurs prédictions.

Ce sondage démontre que 47 % des Canadiens considèrent que les Raptors représentent le pays tandis que 45 % des répondants pensent qu'il s'agit plutôt de l'équipe de Toronto.

Dans la province, environ 179 Ontariens considèrent que l'équipe des Raptors représente le Canada tandis qu'environ 172 Ontariens penchent pour l'appartenance à la ville.

Au Québec, plus de la moitié des répondants estiment que les Raptors représentent l'équipe de Toronto et seulement 35 % des Québécois considèrent que les Raptors représentent le Canada.

La directrice générale de l'Institut Angus Reid, Shachi Kurl, explique que le marketing de l'équipe met de l'avant la ville de Toronto et ses acteurs comme le rappeur torontois Drake et le « Superfan » des Raptors, Nav Bhatia.

En revanche, en Saskatchewan par exemple, près de deux répondants sur trois considèrent que les Raptors représentent le pays.

Méthodologie

  • L'Institut Angus Reid a questionné 1500 adultes canadiens par un sondage en ligne entre le 30 mai et le 4 juin.
  • Les 1500 répondants ont été sélectionnés de manière aléatoire.
  • La marge d'erreur est de plus ou moins 2,5 points de pourcentage, 19 fois sur 20.

Une chose est certaine, le basketball gagne de plus en plus le coeur des Canadiens d'un bout à l'autre du pays.

Selon la directrice générale de l'Institut Angus Reid, Shachi Kurl, le slogan rassembleur des Raptors We The North y est pour quelque chose.

Alors qu'environ un Canadien sur dix dit suivre la NBA en temps normal, quatre fois plus affirment s'intéresser à la finale de la NBA cette année pour voir les Raptors défier les pronostics.

Un répondant sur cinq croit d'ailleurs que les Raptors remporteront la finale de la NBA pour la première fois de l'histoire.

Même si les Raptors perdent, il semble que les Canadiens ne seront pas trop déçus. Les trois quarts des répondants (76 %) disent qu'avoir accédé à la finale de la NBA pour la première fois de l’histoire de la franchise est une réussite en soi, peut-on lire dans le rapport qui présente les résultats du sondage.

Je pense qu'il y a un réel sentiment de fierté et de confiance. Les gens sentent vraiment que les Raptors vont gagner et même s'ils ne remportent pas la finale, les Canadiens seront quand même heureux.

Shachi Kurl, directrice générale de l'Institut Angus Reid

Le basketball ou le hockey?

L'engouement pour le basketball est relativement nouveau au Canada comparativement au hockey qui s'inscrit dans une plus longue tradition.

Selon Shachi Kurl, le hockey reste le sport le plus regardé au Canada, mais des amoureux du hockey se sont tournés vers le basketball pour combler un vide.

Ce que nous vivons en ce moment pourrait déterminer [l'avenir du basketball au Canada], mais les chiffres ne nous le montrent pas encore, affirme Shachi Kurl.

Depuis les quatre dernières années, nous avons constaté que l'intérêt pour le basketball au pays se maintient, mais ne croît pas vraiment, ajoute-t-elle.

Elle précise que le public qui s'intéresse à la NBA est plus jeune et plus diversifié.

Shachi Kurl considère que l'engouement entourant les deux sports pourrait être comparé une fois la nouvelle saison commencée.

Quel impact auront ces séries éliminatoires sur l'avenir du basketball au Canada? Est-ce que ce sera le moment où les Raptors seront en mesure de faire croître leur public ou est-ce que nous sommes en train de vivre un moment passager où tout le monde est engagé aujourd'hui, mais peut-être pas l'année prochaine, interpelle la directrice générale de l'institut de sondage.

Basketball

Sports