•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pas de libération conditionnelle avant 18 ans pour le meurtrier de Mylan Hicks

Nelson Lugela à la gauche, et Mylan Hicks à la droite.

Nelson Lugela (à gauche) coupable du meurtre au deuxième degré de Mylan Hicks (à droite) a été condamné à la prison à vie.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Nelson Lugela, a été condamné à la prison à vie pour le meurtre au second degré du joueur des Stampeders Mylan Hicks, commis en 2016. Il ne pourra pas obtenir de libération conditionnelle avant 18 ans.

« Vous êtes un homme dangereux, M. Lugela », a dit le juge Keith Yamauchi à l’accusé, mercredi matin, en lui annonçant sa peine. « Selon moi, c’est nécessaire, non seulement pour protéger le public [...], mais aussi pour vous décourager, vous et les autres, de commettre des crimes aussi violents et horribles dans notre communauté. »

Nelson Lugela, 21 ans, a été reconnu coupable du meurtre de Mylan Hicks cette année. Le joueur de football de 23 ans avait été atteint par deux balles à l’extérieur d’un bar de Calgary, alors qu’il fuyait un affrontement.

Sa mère, Renee Hill, venue de Détroit pour assister au procès, a poussé un soupir de soulagement en entendant la décision du juge.

« Vous m’avez entendue dire : "Merci, mon Dieu”, parce que c’est ce pour quoi je priais », a-t-elle dit à la sortie du tribunal. « Mais je le savais déjà, dans mon coeur. »

Renee Hill parle aux journalistes à l'extérieur du palais de justice.

La mère de Mylan Hicks, Renee Hill, croyait que son fils, natif de Détroit, serait en sécurité au Canada.

Photo : Radio-Canada

Renee Hill explique avoir été persuadée que le juge prendrait la bonne décision après avoir entendu son rapport présentenciel. Elle admet néanmoins que ses plaies sont loin d’être guéries.

« Je ne suis pas une personne qui croit en la vengeance, car je crois que c’est l’affaire du Seigneur, mais dans ce cas, je vais devoir me repentir. Je veux qu’il sorte dans un cercueil. Il a envoyé mon fils à la maison, dans un cercueil. »

M. Lugela a été automatiquement condamné à la prison à vie lorsqu’il a été reconnu coupable de meurtre au deuxième degré. La Couronne demandait à ce qu’il ne soit pas admissible à la liberté conditionnelle pendant une période de 17 à 19 ans. La défense plaidait pour 14 ans.

Tué alors qu'il prenait la fuite

Mylan Hicks a été tué en 2016 dans le stationnement du bar Marquee, à Calgary, où il célébrait la victoire de son équipe contre les Blue Bombers de Winnipeg.

Certains de ses coéquipiers avaient eu une altercation avec Nelson Lugela au cours de la soirée, mais il n’était pas présent. L'altercation a repris dans le stationnement, à la fermeture du bar. C’est là que M. Lugela a ouvert le feu. Mylan Hicks a été atteint deux fois alors qu’il courait se réfugier.

« M. Hicks était sans défense et tentait de fuir la situation », a expliqué le juge.

Alberta

Faits divers