•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus de 238 M$ injectés pour l'intégration des personnes handicapées sur le marché du travail

Une homme dans un fauteuil roulant.
Le gouvernement a annoncé 33 mesures pour favoriser l'intégration des personnes handicapées. Photo: Shutterstock
Radio-Canada

Le gouvernement du Québec injecte plus de 238 millions de dollars sur cinq ans pour aider les personnes handicapées à intégrer le marché du travail. Une stratégie qui vise aussi à contrer la pénurie de main-d'oeuvre.

Ce financement permettra d’appliquer les 33 mesures de la nouvelle Stratégie nationale pour l'intégration et le maintien en emploi des personnes handicapées 2019-2024.

Le ministre du Travail, Jean Boulet, poursuit ainsi sa Grande Corvée 2.0 qui a pour but de trouver des solutions à la rareté de la main-d’oeuvre au sein des bassins de la population qui sont sous-représentés.

Il profite ainsi de la Semaine québécoise des personnes handicapées pour faire son annonce.

« On estime qu’il y a un bassin potentiel de 250 000 personnes en situation de handicap qui pourraient intégrer le marché du travail », a-t-il soutenu.

Selon les dernières données de Statistique Canada sur le marché du travail, le taux d’emploi était de 56,1 % en 2017 chez les personnes âgées de 25 à 64 ans vivant avec un handicap. Un taux plus bas que celui des personnes sans incapacité, qui s’élève à 79,3 %.

« Si j’avais un objectif de fond dans les annonces que je fais aujourd’hui, c’est essentiellement de réduire cet écart-là dans les taux d’emploi », a ajouté le ministre.

Plus de subvention pour les entreprises

Le ministre du Travail, Jean BouletLe ministre du Travail, Jean Boulet Photo : Radio-Canada

Le ministre du Travail veut favoriser l’intégration des jeunes en offrant un service d’accompagnement pour les aider dans leur transition entre l’école et le marché du travail.

« Ils ont été au coeur de l’élaboration de notre plan de match dès cette année, ils pourront se prévaloir d’un nouveau service d’accompagnement pour favoriser la transition de l’école vers la vie active », a expliqué M. Boulet.

Ils auront aussi un guide sur le transport en commun pour les aider dans leurs déplacements.

Les mesures annoncées prévoient également la création de 400 postes permanents dans les entreprises adaptées.

Le gouvernement ajoute aussi 500 nouveaux participants au Certificat d’intégration au travail qui permet aux entreprises d’obtenir une subvention.

« Un employeur peut bénéficier d’une subvention équivalente à 85 % du salaire de la personne qui est soumise au contrat d’intégration au travail », a-t-il souligné, ajoutant que les entreprises peuvent aussi recevoir une aide financière pour adapter l’environnement de travail.

Politique provinciale

Politique