•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les ventes de propriétés à Toronto ont progressé de 18,9 % en mai

Une affiche de maison à vendre devant une demeure

Une maison à vendre dans l'est de Toronto (archives)

Photo : Radio-Canada / Michel Bolduc

La Presse canadienne

Le marché immobilier de la région de Toronto évolue en faveur des vendeurs, le nombre de logements vendus y ayant bondi en mai tandis que celui des inscriptions à la vente a à peine bougé, a indiqué mercredi la chambre immobilière de la métropole (TREB).

Les ventes de maisons et de condominiums se sont dénombrées à 9989 le mois dernier à Toronto, un chiffre en hausse de 18,9 % par rapport à mai 2018, qui constituait par ailleurs un creux de 15 ans pour un mois de mai.

Les propriétés nouvellement mises en vente n'ont progressé que de 0,8 % à 19 386.

Le resserrement du marché a entraîné une hausse de 3,6 % du prix de vente moyen par rapport à l'année précédente, qui s'est établi à 838 540 $.

En comparaison, les hausses annuelles avaient été de 1,9 % en avril et de 0,5 % en mars.

Le président de la chambre immobilière de Toronto, Garry Bhaura, a souligné que, même si le marché s'améliorait après un début d'année atone, l'activité commerciale restait inférieure à la norme à plus long terme.

TREB a précisé que les hausses de prix de moins de 10 % étaient largement soutenables, mais que si les inscriptions continuaient à prendre du retard, cela pourrait accélérer la croissance des prix.

Plusieurs ménages n'inscrivent pas leurs maisons à la vente, parce qu'ils ne pensent pas qu'il existe des options de logement disponibles pour mieux répondre à leurs besoins.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Toronto

Immobilier