•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une nouvelle commande de Metrolinx pour assurer des emplois chez Bombardier

Des trains de banlieue.

Deux contrats importants – un pour la production de tramways pour la Commission de transport de Toronto (CTT) et un autre pour la production de wagons à deux étages pour le service Metrolinx Go Train – doivent prendre fin en 2020.

Photo : Radio-Canada / Ed Middleton

Radio-Canada

Le gouvernement de l'Ontario commande 36 wagons supplémentaires pour ses trains Go dans le sud de la province. Une lettre a été envoyée à Metrolinx, et c'est l'usine de Bombardier à Thunder Bay qui remplirait la commande.

Le député et ministre de Kenora-Rainy River Greg Rickford a annoncé la nouvelle mercredi matin, au bureau local du syndicat Unifor, dans le Nord-Ouest.

Cette commande survient alors que Bombardier a annoncé mardi des mises à pied d’ici la fin de 2019, en raison du manque de contrats.

Deux contrats importants – un pour la production de tramways pour la Commission des transports de Toronto et un pour la production de wagons à deux niveaux pour le service de train de banlieue Go de Metrolinx – devaient prendre fin en 2020.

Le ministre de l’Énergie, Greg Rickford, en point de presse

Greg Rickford est aussi le ministre de l’Énergie, du Développement du Nord et des Mines ainsi que ministre des Affaires autochtones.

Photo : Radio-Canada

L’option de privilégier l’usine de Thunder Bay est sur la table, a dit le ministre Rickford. J'ai bon espoir que Bombardier viendra discuter à la table et poursuivra des discussions productives, et que Metrolinx veillera à ce que la commande soit remplie à un juste prix pour les Ontariens.

M. Rickford a aussi indiqué que Metrolinx avait aussi offert d’étendre l’échéancier pour les 63 wagons restants du présent contrat avec Bombardier.

Le président du syndicat, Dominic Pasqualino, croit pour sa part que ce sursis permettrait plus de flexibilité et minimiserait l’impact de mises à pied.

Dans un courriel, Metrolinx écrit qu’elle doit recevoir près de 100 nouveaux wagons Go, afin de soutenir la croissance continue des services ferroviaires dans la région élargie du Golden Horsehoes, et que d’ici février 2020, 63 de ces wagons faisant partie d’une commande passée en 2016, doit être livré.

Nos services de trains Go Transit ont augmenté de 25 % depuis que nous avons passé cette commande, et d’autres augmentations sont prévues dans un proche avenir, dit le courriel.

Les 36 voitures supplémentaires pourraient provenir de Bombardier si le prix est adéquat et ils seraient construits aux installations de Thunder Bay.

Métrolinx précise qu’une lettre de mandat n’a pas encore été émise, mais que la province a confié à l’agence le mandat d’élargir les services de GO.

Métrolinx garde confidentiels les détails des nouveaux contrats potentiels.

L’usine de Bombardier à Thunder Bay est le plus important employeur du secteur privé de la ville, avec environ 1100 travailleurs.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !