•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Non, une jeune femme de 17 ans n'a pas été euthanasiée aux Pays-Bas

Nous voyons un article avec le titre : «Une victime de viol de 17 ans euthanasiée en toute légalité aux Pays-Bas ».

Plusieurs articles circulent à propos du décès de Noa Pethoven.

Photo : Capture d'écran - aufeminin

Jeff Yates

Selon plusieurs médias, Noa Pothoven aurait été euthanasiée aux Pays-Bas. Or, c'est faux. Sa demande d'euthanasie a d'ailleurs été refusée. Elle a plutôt cessé de manger et de boire.

Euthanasiée à 17 ans en raison de graves souffrances psychologiques, Une victime de viol de 17 ans euthanasiée en toute légalité aux Pays-Bas, « Je respire, mais je ne vis plus » : à 17 ans, elle se fait euthanasier après un viol : les grands titres se succèdent partout dans le monde depuis quelques jours.

L'histoire de Noa Pothoven, cette adolescente de 17 ans décédée dimanche aux Pays-Bas, crée l'émoi sur les réseaux sociaux et dans les médias. Certains en ont profité pour relancer le débat sur l'aide médicale à mourir.

Or, la jeune femme n'a pas été euthanasiée. La clinique Levenseindekliniek, qui offre des soins de fin de vie et à laquelle l'adolescente avait fait une demande, a démenti l'histoire sur son site (Nouvelle fenêtre).

« Pour mettre fin aux informations erronées [dans les médias étrangers en particulier] sur le décès, nous renvoyons à la déclaration faite par les amis de Noa cet après-midi : Noa Pothoven n'a pas été euthanasiée. Pour arrêter ses souffrances, elle a cessé de manger et de boire », peut-on lire dans un communiqué.

D'ailleurs, la demande d'euthanasie de Noa Pothoven avait été refusée, comme elle le racontait dans son autobiographie, publiée l'année dernière. Elle y indiquait, entre autres, vouloir recevoir l'euthanasie en raison de grandes souffrances psychologiques à la suite de trois agressions sexuelles (Nouvelle fenêtre). L'aide psychologique qu'elle avait reçue ne lui avait été d'aucune aide, selon elle.

La journaliste de Politico Naomi O'Leary a fait remarquer que les médias aux Pays-Bas n'ont pas parlé d'euthanasie (Nouvelle fenêtre). Ce sont certains médias anglophones, notamment au Royaume-Uni, qui ont véhiculé cette interprétation. Cette version inexacte de l'histoire a ensuite fait son chemin dans la presse internationale.

Fausses nouvelles

Société