•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le trop-plein de touristes de Québec… en Gaspésie?

La qualité de vie en Gaspésie semble favoriser la rétention des stagiaires.

Photo : Radio-Canada / Isabelle Larose

Radio-Canada

Le maire de Québec, Régis Labeaume, se propose comme ambassadeur des villes de l'Est-du-Québec à l'étranger pour éviter le « surtourisme » dans la Capitale nationale.

Régis Labeaume a lancé ces propos lors du congrès de l'Organisation des villes du Patrimoine mondial de l’UNESCO qui se déroule présentement en Pologne.

L’idée a été relativement bien reçue en Gaspésie.

Même si Québec n’est pas encore frappée par une trop grande affluence touristique, le maire de la capitale veut prévenir le phénomène qui touche déjà d'autres grandes villes du monde, comme Barcelone ou Venise.

Le maire de Gaspé, Daniel Côté, salue l’initiative et y voit même des idées de collaboration entre Québec et Gaspé. L'aéroport de Québec pourrait être un hub de transport aérien régional très intéressant, et sous-utilisé présentement, pour envoyer des touristes vers Gaspé, vers Forillon, vers Percé, vers les Chic-Chocs, a-t-il suggéré en réponse à l'idée de M. Labaume.

Une foule de touristes arpente les rues du Petit Champlain à Québec.

Une foule de touristes arpente les rues du Petit Champlain à Québec.

Photo : Radio-Canada / Daniel Coulombe

La sortie du maire Labeaume a toutefois reçu un accueil moins favorable à l’Association touristique régionale (ATR) de la Gaspésie.

La directrice générale, Joëlle Ross, rappelle que le travail de promotion à l'étranger des régions de l'Est-du-Québec se fait déjà. Depuis 25 ans, les régions de l'Est-du-Québec sont regroupées sous le nom de Québec maritime et on vend effectivement les régions à l'étranger, fait-elle valoir.

Des visiteurs observent la mer à Cap-Bon-Ami

Cap-Bon-Ami

Photo : Radio-Canada / Luc Paradis

Daniel Côté, lui, ne voit pas de dédoublement dans la suggestion du maire de Québec, mais une complémentarité. On doit, croit-il, travailler tous ensemble et les maires ont des contacts à l’étranger. On est capable aussi de vendre notre destination , fait-il valoir.

D'après un reportage de Martin Toulgoat

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Tourisme