•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Firefox bloque maintenant les cookies tiers par défaut

Le logo de Firefox, ressemblant à un renard autour d'une boule bleue.

Firefox est de plus en plus recommandé par les personnes militant pour la protection de la vie privée en ligne.

Photo : Mozilla

Radio-Canada

Les nouveaux utilisateurs de Firefox seront désormais protégés par défaut contre les témoins (cookies) qui suivent leurs moindres faits et gestes en ligne.

Les témoins de navigation sont de petits fichiers stockés par les navigateurs lorsque les internautes parcourent le web. Ils servent à enregistrer les allées et venues d’un utilisateur, ce qui peut entre autres servir à déterminer s’il est intéressé par certains sujets en particulier ou par l’achat de certains articles en ligne.

Certains témoins sont cités comme étant intrusifs, puisqu’ils permettent à des sites comme Facebook de connaître les habitudes des internautes même lorsque ceux-ci sont en train de naviguer ailleurs sur le web. Ce type de témoin est appelé « témoin tiers ».

Les internautes laissés à eux-mêmes

« Si vous avez l’impression d’être suivis en ligne, c’est parce que vous l’êtes », affirme sans détour Firefox dans une vidéo annonçant la nouveauté.

Déterminée depuis des mois à faire de Firefox une référence en matière de protection de la vie privée en ligne, la Fondation Mozilla a annoncé que les témoins tiers seront bloqués par défaut dans son fureteur, une décision qui contraste avec la norme dans l’industrie. Les internautes sont en effet souvent laissés à eux-mêmes lorsque vient le temps d’activer des réglages de sécurité, et nombreux sont ceux qui en ignorent même l’existence.

« Cela nous force à nous demander si les gens veulent vraiment des réglages plus difficiles à comprendre et à ajuster ou s’ils veulent tout simplement des produits qui respectent leur vie privée et qui s’alignent sur leurs attentes dès le début », écrit Peter Dolanjski, chef de produit de Firefox à Mozilla.

« L’argument généralement utilisé par les entreprises technologiques est que les consommateurs peuvent toujours choisir de plonger dans les réglages de leur fureteur et modifier les options utilisées par défaut. La réalité, c’est que la majorité des gens ne le fera jamais », poursuit-il.

Peter Dolanjski affirme que c’est cette réalité qui a poussé Mozilla a modifier son approche.

L’organisme sans but lucratif souligne qu’il a rigoureusement testé Firefox avec le bloqueur de témoins tiers activé pour s’assurer que ce réglage n’allait pas causer de problèmes dans l’affichage des sites web.

Internet

Techno