•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Services d'obstétrique à Amqui : situation « très préoccupante », dit la ministre McCann

Le bâtiment de l'hôpital d'Amqui

L'hôpital d’Amqui

Photo : Radio-Canada / Jean-Francois Deschenes

Marie-Christine Rioux

La ministre de la Santé et des Services sociaux, Danielle McCann, a qualifié la suspension temporaire des césariennes à l'hôpital d'Amqui de « très préoccupante ». Appelée à réagir mardi sur cette question, la ministre assure qu'une solution sera trouvée rapidement pour contrer cette situation.

Les femmes de la Matapédia doivent présentement se rendre au centre hospitalier de Rimouski pour accoucher puisque le nouveau chirurgien en fonction à Amqui ne fait pas de césarienne. Deux spécialistes travaillent en alternance sur un horaire de deux semaines et cette suspension de services en obstétrique deviendra donc récurrente.

La ministre McCann dit être au fait de la situation. Elle soutient qu’une solution doit être trouvée rapidement pour contrer le problème.

Des services d’obstétrique, ce sont des services de proximité pour la population du Québec.

Danielle McCann, ministre de la Santé et des Services sociaux

Selon elle, des discussions sont en cours depuis plusieurs jours à ce sujet entre la Fédération des médecins spécialistes du Québec, le Collège des Médecins et le centre hospitalier d’Amqui

Elle précise toutefois qu’on ne peut pas obliger un chirurgien à faire des césarienneset que c’est pour cette raison que des discussions sont en cours avec la Fédération des médecins spécialistes.

Il nous faut vraiment avoir accès à ce service-là. Si ce n’est pas ce chirurgien-là, il faudrait que ce soit quelqu’un d’autre.

Danielle McCann, ministre de la Santé et des Services sociaux

La ministre explique que le service sera couvert par la Docteure Francoeur, la présidente de la Fédération des médecins spécialistes, la fin de semaine prochaine. C’est dire l’importance qu’elle accorde à ce service de proximité, affirme-t-elle.

Mme McCann souligne qu’une solution doit être trouvée la semaine prochaine. Selon elle, la Fédération des médecins spécialistes doit déposer un plan pour l'obstétrique cette semaine. On veut régler la situation d’Amqui, conclut-elle.

Bas-Saint-Laurent

Établissement de santé