•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Première diminution du nombre de cas de maladie de Lyme en Estrie depuis des années

Une main vêtue d'un gant tient une soucoupe avec une tique à l'intérieur.

Des chercheurs étudient la présence des tiques au Québec.

Photo : Université d'Ottawa

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Signe que la prévention et les campagnes de sensibilisation ont porté fruit, la Direction de santé publique annonce un recul significatif du nombre de cas de maladie de Lyme. En 2018, 91 cas ont été déclarés, comparativement à 126 en 2017.

Même s’il s’agit d’une première en plusieurs années, la bataille n’est pas pour autant gagnée.

Ça demeure 91 cas de trop, nous sommes la région la plus à risque à l’échelle du Québec.

Une citation de : La Dre Mélissa Généreux, directrice de santé publique du CIUSS de l'Estrie-CHUS

Mesures efficaces

Avec l’appui de chercheurs de l’Université de Montréal, l’équipe de la Dre Généreux a sondé différemment la population estrienne pour mieux comprendre ce qu'elle sait de cette maladie et des mesures de prévention à utiliser.

Résultat, tous ceux qui ont répondu au sondage disent connaître la maladie de Lyme. En ce qui concerne les personnes piquées par une tique dans la dernière année, une sur cinq a bénéficié d’un traitement préventif. Finalement, un certain pourcentage des répondants confirme appliquer de l’insectifuge et dit examiner sa peau pour trouver la tique et la retirer rapidement.

Des données qui permettent à la Direction de la santé publique de conclure que les efforts de prévention ont porté fruit.

Piqûre de tique : comment se protéger
Source : Direction de la santé publique du CIUSS de l’Estrie-CHUS

  • Demeurer dans les sentiers et éviter de frôler la végétation
  • Appliquer un chasse-moustiques à base de DEET ou d’icaridine
  • Porter un chapeau, des souliers fermés, des vêtements de couleur pâle qui couvrent la peau et mettre les chaussettes par-dessus les pantalons ainsi que le chandail dans le pantalon
  • Prendre une douche après l’activité, examiner le corps et les vêtements et retirer les tiques
  • Mettre les vêtements dans la sécheuse à température élevée pour 10 minutes ou les laver à l’eau chaude

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !