•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'enquête pour viols et agressions sexuelles visant Depardieu classée sans suite

Portrait de Gérard Depardieu.

L'acteur français Gérard Depardieu a fait l'objet d'accusations de viols et d'agressions sexuelles par une jeune comédienne.

Photo : Getty Images / Ben A. Pruchnie

Radio-Canada

L'enquête pour viols et agressions sexuelles visant l'acteur français Gérard Depardieu, ouverte après une plainte déposée en août 2018, a été classée sans suite mardi, a appris l'Agence France-Presse (AFP) auprès du parquet de Paris.

Les nombreuses investigations réalisées dans le cadre de cette procédure n'ont pas permis de caractériser les infractions dénoncées dans tous leurs éléments constitutifs, a fait savoir le parquet, qui est l'équivalent de la Couronne au Canada.

Une plainte avait été déposée fin août à la gendarmerie de Lambesc, dans le sud de la France, par une jeune comédienne. La plaignante affirmait que les faits s'étaient déroulés au domicile parisien de la vedette les 7 et 13 août 2018.

D'autres personnalités accusées

Après l'islamologue Tariq Ramadan, le comédien Philippe Caubère et le producteur de cinéma Luc Besson, Gérard Depardieu avait été à son tour pris dans la vague d'accusations de femmes affirmant avoir été victimes de viols ou d'autres agressions sexuelles.

Ce mouvement est né dans le monde entier après la chute du producteur américain Harvey Weinstein en octobre 2017, accusé d'agressions sexuelles.

En février, après neuf mois d'enquête, le parquet de Paris avait classé sans suite la plainte d'une comédienne qui accusait Luc Besson de viols. Le parquet de Créteil avait pour sa part classé sans suite la plainte pour viol d'une ex-militante Femen contre Philippe Caubère.

Célébrités

Arts