•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Changements climatiques : Toronto présente une stratégie de résilience

Des sacs de sable sur une des îles de Toronto et le centre-ville au loin.

Le niveau de l’eau du lac Ontario s’approche de celui de 2017.

Photo : La Presse canadienne / Nathan Denette

Radio-Canada

La Ville de Toronto dévoile sa première stratégie de résilience pour lutter contre les changements climatiques et les inégalités.

Cette stratégie de résilience présente une vision pour aider les résidents à faire face aux chocs, au stress et aux imprévus.

La responsable de la stratégie, Elliott Cappell, a expliqué que la ville devenait plus chaude, plus humide et plus sauvage. Elle a besoin d'un plan.

La stratégie comprendre 27 actions et 10 objectifs regroupés sous 3 domaines d'intervention : les personnes et les quartiers, les infrastructures et le leadership.

Il s'agit de définir une vision, des objectifs et des actions visant à aider Toronto à survivre, à s'adapter et à prospérer face à tout défi, en particulier les changements climatiques et les inégalités croissantes, est-il écrit dans le résumé de la stratégie.

Toronto est la deuxième ville canadienne à publier une telle stratégie, après Montréal qui l'a fait il y a un an.

Au même titre que Montréal, Calgary et Vancouver, Toronto fait aussi partie d'un grand réseau de 100 villes résilientes à travers le monde.

Dans un communiqué de presse, la Ville indique que la stratégie a été adoptée alors que Toronto continue de subir les effets des changements climatiques, sous la forme de vagues de chaleur, de tempêtes de verglas et d'inondations.

La Ville a reçu des centaines de cartes postales de la part des habitants lors de l’élaboration de la stratégie, dont certaines figurent sur la couverture du rapport que l'on voit sur cette photo.

La Ville a reçu des centaines de cartes postales de la part des habitants lors de l’élaboration de la stratégie, dont certaines figurent sur la couverture du rapport.

Photo : Radio-Canada / Charlotte Mondoux-Fournier

Allumer une étincelle

La stratégie indique que Toronto a été durement touchée ces dernières années avec cinq tempêtes violentes depuis 2000. Elle a également connu des niveaux d'eau élevés à l'été 2017, et cette année encore.

La stratégie inclut un outil de cartographie à l'échelle de la ville pour déterminer les zones d'inondation urbaines à des fins de planification.

Cette stratégie a pour objectif de susciter une prise de conscience de la Ville et des entreprises, des universités, des organisations à but non lucratif et des résidents afin de construire une ville où chacun puisse s'épanouir.

Extrait de la stratégie de résilience

La préparation des habitants et des quartiers aux changements climatiques est un élément clé du rapport, qui comprend notamment un soutien aux propriétaires et aux locataires.

Le rapport prévoit également des rénovations d'appartements, destinées à améliorer la résilience.

La réduction de la pauvreté joue aussi un rôle important, indique le rapport.

En ce qui concerne les infrastructures, la stratégie propose des moyens de limiter les chaleurs extrêmes, de promouvoir un système alimentaire durable et de rendre la Commission des transports de Toronto plus sûre et plus fiable.

La conseillère municipale de Scarborough-Rouge Park, Jennifer McKelvie, a déclaré que le conseil examinerait la stratégie quand il prendrait des décisions. Il n'y a aucun financement, car la Ville ne connait pas encore le coût réel du changement climatique, ni la croissance démographique et de l'urbanisation.

Je pense que ce qui est important, c'est que chaque fois que nous prenons une décision importante à prendre, nous posons les questions à nos plus hauts responsables et employés de la ville : "Comment applique-t-on la résilience à cela", souligne-t-elle.

Au cours des deux dernières années, le bureau de la résilience de Toronto a recueilli les commentaires de plus de 8000 personnes et de 75 organisations et a examiné plus de 40 plans existants dans la ville pour développer la stratégie.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Toronto

Politique municipale