•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La ministre Christine Elliott fait la promotion d'un dépanneur contrevenant

Photo de la façade en briques d'un commerce avec l'enseigne « Andrew's Convenience ».

La ministre de la Santé, Christine Elliott, a publié sur Twitter la photo de ce dépanneur de sa circonscription sans savoir que le commerce avait dû payer une amende.

Photo : Twitter/Christine Elliott

Radio-Canada

La ministre de la Santé, Christine Elliott, est dans l'embarras après avoir cité en exemple sur son compte Twitter un dépanneur de sa circonscription, qui a été mis à l'amende l'an dernier pour la vente d'une cigarette électronique à un mineur.

Le tweet de Mme Elliott portait sur la vente de bière dans les dépanneurs, une promesse électorale des conservateurs.

Tout comme nombre d'autres membres du Cabinet, la ministre Elliott s'est servie des médias sociaux le week-end dernier pour soutenir que les Ontariens devraient pouvoir acheter de l'alcool au dépanneur.

Le hic : le dépanneur d'Aurora cité par Mme Elliott a été reconnu coupable en juillet 2018 d'avoir violé la loi provinciale Ontario sans fumée.

Le bureau de la ministre Elliott affirme qu'elle n'était pas au courant de la situation lorsqu'elle a envoyé son tweet.

Le propriétaire d'Andrew's Convenience, qui a fondé son commerce à Aurora après avoir immigré ici de Corée du Sud, a admis que l'un de ses employés avait vendu une cigarette électronique à une personne de moins de 19 ans, peut-on lire dans une déclaration de son attachée.

Hayley Chazan ajoute que le commerce a payé une amende de 150 $ et a renforcé ses contrôles depuis.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Toronto

Politique provinciale