•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Comment se préparer à la saison des tiques

Une jeune femme couchée dans l'herbe

En Colombie-Britannique, les tiques se trouvent surtout au sud-ouest, selon le Centre de Centre de contrôle des maladies de la province.

Photo : iStock

Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les cas de maladie de Lyme, transmis par la morsure des tiques, se sont multipliés considérablement au cours des dix dernières années au pays. Une augmentation liée aux changements climatiques, selon une experte qui rappelle quoi faire pour éviter d'être infectés.

Avec la saison estivale vient la saison des tiques, ces insectes se nourrissant du sang humain et pouvant transmettre dans le processus certaines maladies, comme la maladie de Lyme.

En 2009, l’Agence de la santé publique du Canada estimait à 144 les cas de cette maladie multisystémique transmise par la tique. En 2017, elle en comptait pas moins de 2025.

L'augmentation des températures favorise la prolifération des tiques, affirme la Dre Eleni Galanis, du Centre épidémiologiste au Centre de contrôle des maladies de la Colombie-Britannique.

La meilleure façon de prévenir la maladie de Lyme est de s’examiner au retour d’une marche dans le bois, dit-elle.

Le Centre de contrôle des maladies de la Colombie-Britannique où elle travaille propose une série de précautions à prendre pour éviter d'être mordu par une tique, notamment de se couvrir le corps durant les promenades en forêt.

En cas de morsure, il faut surtout éviter de pincer le ventre de l'insecte en tentant de s'en débarrasser, explique la DreGalanis, puisque c’est à cet endroit que se trouve la bactérie. Il vaut mieux utiliser des pinces et la tirer par la tête, dit-elle.

Moins de cas que dans l'est du pays

Plus de 88 % des cas ont été signalés dans trois provinces de l’est du pays, soit en Ontario, au Québec et en Nouvelle-Écosse.

La Dre Galanis estime que, même si les taux d'infection sont beaucoup plus bas dans la province qu’au Québec ou dans l’est du Canada, les Britanno-Colombiens doivent prendre des précautions pour prévenir la maladie de Lyme.

À lire aussi  : 

Symptômes et traitements

Parmi les symptômes, on compte l'apparition de fièvre, de douleurs musculaires et une éruption cutanée.

La grande majorité des personnes atteintes de la maladie de Lyme peuvent être traitées avec succès grâce à des antibiotiques durant deux à quatre semaines, surtout si celle-ci est détectée tôt, selon l'agence de la santé publique du Canada.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !